#27159
bzobzo
Participant

cette boulimie, cette frénésie sexuelle qui est la mienne actuellement,
porte ses fruits

j’expérimente, j’expérimente
j’avance à pas de géants,
pas toujours dans la bonne direction
mais j’y vais et toujours avec beaucoup de plaisirs et d’orgasmes

là, je viens de me rhabiller, je me suis mis au lit tout nu
et réussi une petite séance d’un quart d’heure en aneroless,
très encourageant car suis parvenu à maintenir une tension sexuelle très intense tout le long

sans masseur, les temps morts sont plus nombreux, inévitables,
bien négociés, ils seront les creux de vague entre deux crêtes,
c’est le rythme de l’océan qui vit, qui bouge, au fond,
il faut les intégrer de façon à ce qu’ils fassent partie de la houle