#27185
bzobzo
Participant

en aneroless, on sent vraiment très très fort à quel point c’est le mental qui porte tout,
ainsi il suffit d’éternuer pour que tout l’état d’excitation sexuelle dans lequel on est,
semble se briser en mille morceaux et qu’on soit arrêté net dans notre élan de plaisir

bon, cela ne dure pas longtemps, on reprend de la vitesse et on repart dans notre quête de plaisir
mais c’est quelque chose qui m’a beaucoup frappé,
à quel point tout est beaucoup plus contrasté en aneroless

plus fort mais aussi plus fragile, plus exigeant

le carburant de l’aneroless , c’est la concentration
et de solides muscles au cul