#27187
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Buzzy,

Tu illustres parfaitement à mon sens à la fois ce qu’il faut faire, et ce qu’il ne faut pas faire, avec les résultats correspondants.
Tu n’attends rien, ça arrive, tu attends quelque chose, ça ne vient pas. On pourrait dire que cela confirme que le plaisir prostatique est féminin (pour reprendre cette vieille rumeur que les femmes ne savent pas ce qu’elles veulent)….. C’est une blague bien entendu.
Mais c’est exactement ça. Et comme tu le dis, ce n’est pas si simple.

Mais à mon sens,

Après plusieurs minutes de relaxation, j’ai ressenti une vague de plaisir qui a fait monter et durcir mon sexe. C’était assez fort mais pas au point d’être intense

Tu es sur une bonne voie. C’est exactement comme cela que ça s’est passé pour moi. Et petit à petit, cette vague s’intensifie, disparaît, quelque fois plusieurs séances. Elle semble aujourd’hui chez moi plus souvent présente qu’absente, mais cela arrive encore.
Je dirais « continue comme ça, tu es sur la bonne voie ».

Il est possible que j’ai fait un blocage car j’avais tellement envie que cette sensation revienne, encore plus fort que je n’ai rien eu.

Il y a de grandes chances. Je te dis, le plaisir prostatique a des gènes féminin 🙂

Bon cheminement Buzzy.