#27275
AvatarCh313
Participant

Merci Bzo,
Il faut que je garde ce ‘contact au chaud’
Ce matin j’ai eu (droit) à un long câlin très tendre elle m’a fait jouir plusieurs fois sans même qu’elle touche à mon sexe. J’ai bien mouillé ma culotte (au sens vraiment réel). Ma sensibilité lesbienne m’a transportée quasiment à l’orgasme, pas encore la totale car je me suis retenue de crier. Jusqu’à lors elle elle ne veut pas que je crie.
Quel moment merveilleux et pourtant si simple.
Si elle savait comment mon intimité totalement féminine l’a accueillie complètement transcendée par sa tendresse. J’en redemande !
La braise si profondément enfouie pourra-t-elle resurgir ? Serrait-il le temps d’un fabuleux voyage de noces ? C’est mon plus grand désir.
Quel apprentissage qui m’invite à l’humilité. Tout un cheminement à ré-inventer.
À un moment on a évoqué la peur. Maintenant j’ai peur de me tromper dans ce que je vais faire, d’en demander trop, de ne pas trouver le bon chemin.
C’est une révolution ! Timide, certes, mais j’ai hâte qu’elle explose.