#27282
AvatarCh313
Participant

Je reviens sur mon parcours, des points particuliers qui pourraient t’aider dans ta recherche.
Peut-être que comme moi tu as une sensitivité ‘spéciale’ qui te donne cette insensibilité.
J’en ai déjà parlé dans mes récits. Par exemple, quand j’étais au lycée, j’aimais bien épater mes copains en jouant au fakir. Passer des aiguilles à travers mes joues et manger des lames de rasoir ne me posait aucun problème.
J’en parle ici :
https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/journal-dun-prostatomane-ii/page/13/#post-26588
et encore ici :
https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/journal-dun-prostatomane-ii/page/13/#post-26630
Je pense qu’une réflexion sur cet aspect des choses pourrait t’être utile

Autre anecdote, quand j’ai voulu essayer d’avoir une expérience en club, j’ai été très déçu. Tout en me faisant une fellation, un gars me caressait les seins, les fesses sans résultat. Je n’ai pas joui et pratiquement trouvé aucun plaisir. Cela a été un échec très cuisant pour moi. J’ai laissé à l’abandon cette voie pendant longtemps avant de réessayer récemment.

La non sensibilité m’a d’ailleurs apporté de mauvaises surprises.
Une fois sus la douche en utilisant un gode en bois (d’Olivier) je suis arrivé à me faire saigner. J’ai tellement insisté dans mon fondement sans sentir que je me faisais du mal que lorsque j’ai éjaculé j’avais du sang dans mon sperme.

Cela m’amène à parler de ma recherche de sextoys. J’ai envie de tester d’autres joujoux mais pour le moment je n’arrive pas à me décider. Bzo me le conseille, mais si je n’arrive pas à trouver les bonnes sensations je pense que c’est peine perdue et très certainement des dépenses inutiles. J’ai déjà essayé plusieurs pistes sans résultat.

De la lubrification et du mouvement du masseur.
Pour la lubrification, je suis d’accord avec Bzo, la glycérine est à base d’alcool ( j’ai connu un fabricant) et c’est prohibé pour un usage interne. La vaseline (si elle est bien pure) est un pis aller par défaut. Elle n’est pas non plus recommandée pour un usage interne, elle ne s’élimine pas facilement donc elle va perturber l’intérieur du rectum.
Comme Bzo, je te conseille d’utiliser un lubrifiant approprié.

Parfois je me passe de lubrifiant (je n’ai pas de difficulté pour l’insertion) et je constate que les sensations interne ne sont pas très différentes. Si j’en mets trop, les débordements sont désagréables et coupent mes désirs. J’en utilise finalement très peu.
Jusqu’à présent j’insérais le masseur assez rapidement puisque pas de difficulté. Mais je viens juste de tester une nouvelle façon. Elle me vient à l’esprit après l’expérience avec les doigtiers texturés qui m’a permis d’identifier que seule la zone d’entrée était sensible. Maintenant je prends du temps pour l’insertion. Je le pose à l’entrée, j’appuie très légèrement et je laisse entrer doucement. J’ai découvert un plaisir inconnu de la pénétration. Je laisse faire, plusieurs minutes, il arrive à entrer tout seul. Mon anus masturbe le masseur quasiment. Il n’y a que cet endroit que je sens vivre, plus profondément je ne le sens pas. J’ai encore du boulot !
Je reviens sur la notion, la façon, de laisser faire, du ‘do nothing’. C’est sur ce forum, dans ces discussions que j’ai trouvé cette façon de procéder. Elle m’a été extrêmement profitable. Le jour où j’ai cessé de vouloir trouver ma glande, de chercher vainement des sensations, il s’est passé quelque chose.
Le jour où j’ai dit au diable l’Aneros et son ‘Traité’ j’ai ouvert MA voie.

Aussi je te dis garde espoir, persévère, et surtout explore tous azimuts.