#27320
bzobzo
Participant

merci @Epicture, c’est gentil d’avoir écrit cela

ce matin avant de partir chez des amis, j’ai eu le temps de faire quelques séances
et j’ai fait des progrès sérieux, même assez décisifs, je crois

le mouvement de pénétration, le maniement du phallus,
entre d’autres termes, les contractions partaient jusqu’ici des fesses,
puis les rejoignaient les muscles autour de l’anus, périnée, etc

depuis ce matin désormais la pénétration est démarrée par les reins,
tout le bassin s’engage, collabore avec les fesses
et puis bien sûr les muscles immédiats autour de l’anus entrent en action aussi, terminent le mouvement
c’est beaucoup plus puissant, plus complet dans sa course

en fait ma maîtrise de la reproduction du mouvement de pénétration a abouti,
il se produit désormais à peu près de la même façon qu’avec un(e) partenaire ,
une amplitude beaucoup plus grande du mouvement
et beaucoup plus de puissance à ma disposition avec les reins et tout le bassin engagés

c’est impressionnant à voir et à sentir, tout le bassin bouge énormément, un mouvement de houle
et c’est encore plus impressionnant à ressentir,
la perception de la dualité mâle, femelle est encore montée d’un cran,
je me sens avoir un bassin, des reins d’homme au travail avec le pénis allant et venant
et en même temps, superposé, mêlé à ce bassin d’homme,
je me sens aussi avoir un bassin et des hanches de femme
avec son sexe dans lequel se produit les va et vient,
sexe et bassin de femme tout emplis de vagues de chaleur, de vibrations, de frémissements et de frissons,
se diffusant à l’ensemble du corps

je sens ces deux bassins comme travaillant de concert, unis dans l’acte d’amour,
collaborant, délicieusement mêlés,
c’est sublime comme sensation, d’une richesse et d’une puissance inouïes,
je les sens fusionnés et en même temps je les sens bien distinctement l’un par rapport à l’autre
comme si j’étais deux personnes de sexe différent en même temps,

en tout cas, c’est tout à fait extraordinaire,
cela renforce encore plus la sensation de se faire l’amour
et désormais la perspective de pouvoir faire des séances de longue durée
jusqu’à extinction du désir, satisfaction complète des sens
est bien présente, je le sens

avec à la fin cette ultime récompense, ce long moment si abouti, si accompli
on l’on reste couché après l’amour, immobile, léger, profondément apaisé, satisfait, calme
et on se sent tout empli de bienveillance, de bonheur et de tendresse
car le corps a exulté, le corps a chanté, le corps s’est uni à l’océan
et nous on a vécu avec lui le mystère du plaisir au coeur de l’action