#27335
AvatarCh313
Participant

Bzo, Je ‘rends à Cesar . . .’ À Bzo . . .
C’est sur tes descriptions insistantes de ta façon de ‘traiter’ tes seins que je me suis forcé à les solliciter. Avec excès même parfois, jusqu’à l’endolorissement dont je me rendais compte seulement après la fin d’une session. Et je ne sais pas comment cela s’est produit mais un jour la ‘connexion’ s’est établie.
Maintenant un léger effleurement suffit pour qu’un spasme ou une contraction me parcourt. Et si je persiste, même à travers le T-shirt, au plus léger possible, en moins de dix secondes mon pubis fourmille, la chaleur se développe. Les muscles PC roulent en tous sens. Je décolle ‘au quart de tour’. Je sens des doigts me caresser longuement le pubis de plus en plus chaud. Je mouille, je laisse descendre la chaleur dans mes cuisses. Et mon bassin se met à rouler langoureusement, il se décolle du siège. C’est ça, viens en moi lui dis-je, et ses doigts glissent dans ma vulve, je tremble, mon rectum s’agite. Je gémis, ma respiration devient désordonnée. Mon anus ‘pulse’ avec frénésie, il te veut ! Je suis soulevée, complètement cambrée, encore plus ouverte pour m’offrir. Mes jambes tremblent sans fin je ne m’appartiens plus , ho oui! Encore, encore et encore. Plus de trois minutes un calme avec de longues et profondes inspirations que déjà mon vagin exulte. Les tremblements reprennent de plus belle, incontrôlable, je sens une goutte couler dans mon urètre. Mon anus va et vient, je coule de plus en plus, je me répands des spasmes incessants. Je suis trempée. Mon ventre est trempé. Dans un nouveau calme, totalement embrasée je jouis encore, je me répands chaudement et. Les tremblements repartent. À chaque pulsation de mon anus je coule encore, ça dégouline d partout sur mon ventre.

Je ne veux pas aller plus haut dans l’incontrôlable, et voilà, en quelques secondes retour au calme, je suis détendue.
Voilà, EN DIRECT, j’ai passé une heure et demi de jouissance avec vous, transcrivant instant après instant ce merveilleux voyage. J’ai toujours des sensations, mon anus fourmille, je suis prête à repartir.
Stop, il faut que j’éponge l’inondation. Les essuies tout sont tous trempés.
C’est une bonne journée qui démarre.

J’ai déjà eu plusieurs séances de ce type et dernièrement j’ai essayé de prendre en vidéo ces écoulements. Je reviendrai sur cette séance plus tard.
Bonne journée . . .