#27366
bzobzo
Participant

je viens de franchir le pas de ma porte, home sweet home,
tout autour, les meubles et les objets familiers, lentement, amoureusement réunis
qui correspondent à mes goûts, à mon sens de l’esthétique, à mes besoins,
la tension se relâche, je peux décompresser,
je peux laisser mon imagination vagabonder, abaisser mes défenses,
home sweet home

tout ici est là pour me servir, pour ravir mes yeux ou m’être utile,
dans l’armoire là-haut, quelque part mes masseurs,
d’objets adorés, d’objets adulés, visitant quotidiennement mon fondement,
presque d’un jour à l’autre,
ils ont perdu mes faveurs, sont tombés en disgrâce, à présent relégués en haut d’une armoire