#27434
bzobzo
Participant

ce soir, certainement ma plus longue séance à ce jour aneroless,
largement plus d’une heure

on n’est jamais mieux servi que par soi-même,
le piston de chair qui allait entre mes jambes,
qui remontait dans mes entrailles,
était de ma chair aussi

ma chair était tout contre ma chair et j’en ahanais
ma chair se frottait à ma chair et j’en gémissais,
ma chair fouillait ma chair et j’en jouissais

cette chair mâle en moi, cette chair femelle en moi,
ils se sont trouvés, ils ne se quittent plus pour ainsi-dire,
amants prêts à aux ébats en tout lieu, à tout heure