#27435
bzobzo
Participant

se lâcher complètement,
c’est ne plus réfléchir du tout à ce qu’on fait,
c’est être là dans l’instant avec ses tripes aux commandes

décidément j’aime les positions par derrière

là il y a quelques minutes, j’en ai encore des frissons dans le ventre,
debout contre le bureau, le tronc plaqué sur la surface plane en bois
offrant bien mes fesses écartées, attendant le premier coup de rein

ça y est, le coup est parti, le départ est donné,
mes abdominaux participent aussi à l’effort, aident à pousser, aident à enfoncer,
tout un régiment de muscles au travail,
tout un régiment de muscles s’acharnent sur moi, s’acharnent en moi,
l’impression d’avoir quelque chose de solide entre les jambes, de si délicieusement turgescent
qui va et qui vient si diaboliquement, si efficacement,
divinement empli, divinement fouillé, divinement frotté, divinement ramoné, divinement astiqué,
il ne me reste plus qu’à abdiquer et à hurler mon plaisir