#27445
bzobzo
Participant

bon dieu, quelle intensité, j’ai eu de ces moments il y a quelques instants à peine,
tout le corps semblait parcouru par de la lave en fusion,
j’étais assis sur ma chaise de bureau le tronc penché en avant
les deux mains sur les fesses, les tirant en arrière et les écartant
et j’appliquais avec insistance une contraction
qui venait se planter délicieusement dans mes entrailles

ce fut un long orgasme de plusieurs minutes,
je n’avais qu’à presser à nouveau et le feu reprenait immédiatement
qui me paralysait sinon pour les gémissements,
tout le reste se pétrifiait, incandescent, comme en combustion,
comme si tout mon corps n’était plus qu’un réacteur de fusée en train de décoller

splendide