#27466
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je partage l’avis de @fidelio vous nous proposez un sujet de discussion très intéressant.
Vous nous dites fanchyzzz1 :

Après lecture de nombreux postes qui m’ont énormément aidé a gérer ma frustration et mon impatience j’ai décidé de repartir a une simple recherche de moi même. Mon moi intérieur, mon corps, mes sensations, mes envies, mes besoins, mes désirs…

Nous sommes très heureux que la lecture des messages du forum ait pu vous aider. Gérer la frustration qui naît quand on ne peut pas obtenir ce qu’on désire est une étape importante dans tous les projets de développement personnel.

je me suis surpris a ressentir dans mon profond des douces sensations agréable, surtout quand le chant était grave,

C’est une des vertus du chant et de façon générale des vibrations sonores qui est exploitée sous différentes formes chaque fois qu’une discipline demande à celui qui la pratique de psalmodier ou de répéter des sons, même sur un ton monocorde.

je sens comme des pulsations au niveau de la prostate vraiment agréable mais si j’essaie de relancer la chose par des contractions tout retombe.

C’est une des premières étapes du chemin qui mène à, l’orgasme prostatique. Si vous perdez cette sensation en faisant les contractions c’est que peut-être vos contractions sont trop fortes. Dans ce cas essayez avec des contractions de plus en plus faibles jusqu’à ce que vos pulsations soient peu à peu perçues comme des micro-contractions involontaires, automatiques. Ce peut aussi être parce qu’en faisant vos contractions vous vous concentrez sur cette action et vous perdez la perception des pulsations, comme si votre esprit les abandonnait pour regarder ailleurs. L’effet relaxant associé à la damiana peut effectivement vous avoir aidé à faire cette découverte.

Depuis quelques nuit j’essaie de retrouver cette faculté de prendre en main mes rêves mais en vain.

C’est une autre voie de recherche assez peu abordée jusqu’à maintenant sur notre forum. Votre témoignage sur ce que cette discipline vous apporte sera très intéressant à lire au fil de vos nouveaux essais. Cependant votre référence à une infusion de galantamine m’inquiète car je vois que cette substance est utilisée dans des médicaments prescrits contre certains symptômes de la maladie d’Alzheimer (les médicaments correspondants ne sont plus remboursés en France après l’avis du 19/10/2016 de la Haute Autorité de Santé).

Oui pas simple de lâcher prise, je suis quelqu’un qui a vraiment du mal à mettre mon cerveau en pause,

C’est une des difficultés à vaincre pour découvrir la jouissance que peut procurer le massage de la prostate. @epicture nous dit :

Je pense que le problème du lâcher prise est un faux problème. 

Oui, dans le sens où il ne s’agit pas de se mettre délibérément dans un état second pour plonger automatiquement dans la jouissance prostatique. Les moyens proposés pour se détendre et lâcher prise ne sont que des aides, éventuellement très utiles ou au contraire sans effets, pour basculer en mode méditatif. Quand elle n’est pas naturelle, cette bascule peut aussi se faire après un apprentissage patient, via différentes techniques, sans aides magiques.

Non, dans le sens où la nature et notre conditionnement nous mettent dans une posture qui nous conduit à prendre notre plaisir plutôt qu’à le recevoir. Pour passer de « prendre » à recevoir » il faut « lâcher prise » ce qui peut être difficile à faire pour certains.

Vous semblez réunir maintenant de nombreux atouts pour que cette nouvelle recherche du plaisir prostatique soit bien plus fructueuse que la première. Bon cheminement @fanchyzzz1.