#27489
bzobzo
Participant

bon, je vois que hier soir j’ai été très bavard
et que je n’ai pas pu me retenir de cette alternance de moments yeux ouverts-yeux fermés
que j’expérimente à nouveau

que ce soit clair,
la seule chose qui soit vraiment déterminée à ce sujet par moi,
c’est l’extraordinaire différence des sensations, du plaisir
selon qu’on ait les paupières closes ou pas,
est-ce vraiment exploitable durant une séance en alternance,
c’est là que c’est nettement délicat

une chose est sûr, selon les jours, selon mon envie, je pratique, soit yeux fermés, soit yeux ouverts,
j’expérimente toujours s’il y a moyen d’alterner
et comment l’effectuer sans qu’on ait le cerveau parasité au fur et à mesure
par cette injonction revenant en boucle
car c’est bien le problème,
d’une part il faut avoir le cerveau le plus vide possible pour être un réceptacle aussi efficace que possible
pour ressentir les sensations, goûter le plaisir,
alors que alterner des moments yeux fermés,-yeux ouverts,
cela demande d’avoir dans un coin de son cerveau toujours cette injonction
et de temps à autre y accéder,
c’est un difficile exercice qui demande une certaine expérience
mais même comme cela je ne suis pas sûr que cela puisse vraiment fonctionner

bien work in progress donc