#27498
bzobzo
Participant

mais je ne peux m’empêcher de relier l’exploration prostatique à la vie en général.

bien sûr, l’exploration prostatique fait partie intégrante,

elle concerne quelque chose de tellement fondamentale dans notre vie, à la sexualité
et le massage prostatique nous donne accès à un autre type de sexualité

Il ne faut pas entendre le terme défrichement comme la transformation d’une jungle luxuriante en champ de patates biens rangées. Notre terre doit rester luxuriante.

si tu veux que cela reste un champ de patates bien rangées, il ne faut pas s’engager dans le massage prostatique
qui donne accès à des parts inexplorées de nous-même,
on s’enfonce dans l’inconnu, on va au-delà de certaines limites

c’est en ce sens que j’entendais que j’avance machette à la main,
comme un explorateur s’ouvrant son chemin dans une jungle vierge, une jungle sauvage

toi aussi, je l’avais compris ainsi,
c’est aussi de cette façon que tu l’entendais, j’en suis certain

Je veux dire : il n’y plus que toi… et toi. De cette union, nait la confiance et l’apaisement.

oui tout dépend de nous seuls ici
et de notre capacité à éveiller le féminin en nous (cela va faire froncer les sourcils de certains par ici
mais qu’importe, mon expérience du plaisir prostatique est ce qu’il est)

c’est une réelle aventure individuelle,
c’est rare de nos jours dans nos vies tranquilles , civilisées, balisées,
avec le massage prostatique on se frotte à l’inconnu en nous,
on se frotte à l’animal en nous, on se frotte au sublime en nous, on se frotte au féminin en nous,
il s’agit de laisser nos instincts, nos pulsions, s’exprimer entièrement
et de parvenir à des états supérieurs de plaisir
qui touchent parfois à des états de conscience bien mystérieux