#27516
bzobzo
Participant

dans la continuation

c’est quoi ma technique dont je parle plus haut, d’où vient-elle, comment m’est-elle venue?

c’est un véhicule adapté en fait à être conduit pas par moi
mais par tout ce monte de mes profondeurs, mes instincts, le féminin, etc

elle a été mise au point lentement au fur et à mesure
que je parvenais de plus en plus à me lâcher et à laisser les commandes à ce qui monte

je me fais l’amour donc, je me ressens essentiellement comme femme durant la séance
avec une petite zone qui reste masculine dans le bassin qui manipule les contractions,
les faisant ressentir comme un sexe dressé, gorgé de sang, engagé dans une pénétration,
dans un va et vient vibrant, varié

cette technique donc, ce sont tous les mouvements, tous les gestes de l’amour à deux
mais adaptés, traduits en quelque sorte à la situation particulière
où deux sont en un,
cela vient assez naturellement en fait, une fois qu’on a compris le truc,
on esquisse, on suggère un mouvement,
l’imagination, les sens, l’excitation, la chair en action, font le reste automatiquement,
le font ressentir dans son entièreté et bien au-delà
puisque tout ce qui se passe dans le bassin par exemple
est ressenti tantôt comme masculin, tantôt comme féminin, tantôt fusionnés,
tantôt passant de l’un à l’autre,
c’est indescriptiblement délicieux, puissant

à la limite, en aneroless il suffit d’évoquer un mouvement
et on peut parvenir à le ressentir avec un réalisme sidérant,
j’imagine que notre ami @Ch313 doit fonctionner essentiellement comme cela,
je fais de plus en plus de progrès dans cette direction

par exemple, je contracte un peu les fesses, les muscles autour de l’anus
ainsi que les abdominaux, le mouvement partant des reins, très ample en fait
et je ressens comme un pénis montant au plus profond de mes entrailles,
cela allume le feu partout en moi, c’est divin