#27525
bzobzo
Participant

j’arrive désormais à avoir des orgasmes tellement puissants, des super O
tellement rapidement, tellement facilement
grâce à cette alternance de moments yeux ouverts, yeux fermés

j’essaie de comprendre comment est-ce possible,
comme je l’ai déjà décrit, les sensations sont totalement différentes
paupières ouvertes, paupières closes
et c’est encore plus nettement perceptible en aneroless
car les sensations y sont plus précises, plus acérées, d’un réalisme total

le fait de passer d’un plaisir intériorisé goûté dans l’intimité feutrée
soudainement vers un plaisir extériorisé, plus exacerbé,
semble provoquer une sorte de stimulation, de renforcement des sensations
qui fait qu’en quelques instants l’intensité augmente dramatiquement
et l’accroissement semble exponentiel au fur et à mesure que les instants passent

hier dans la nuit j’ai eu quatre super O, ce matin encore un,
depuis je n’ai plus vraiment exercé,
chacun a été atteint en cinq à dix minutes à peine, ont duré une minute en moyenne,
celui de ce matin, deux ou trois

parvenir en quelques minutes à de pareils états d’excitation et de jouissance,
cela devient magique,
je suis le plus heureux des prostatophages, le plus comblé des prostatophiles,
le plus enchanté des prostatovores