#27593
JieffeJieffe
Participant

Bonjour bzo,

Content pour toi. C’est formidable ce que tu écris.
Ce qui est également remarquable, c’est que tu illustres bien ce que tu as dis et les conseils donnés: ce n’est que lorsque tu as décidé de ne plus te préoccuper de cette alternance que la méthode s’est mise au point, et est devenue naturelle.

Je pense que tu touches ici ce qui est compliqué pour la plupart d’entre nous et qui t’est facile parce que très certainement naturel, la concentration et l’abandon.

tu as tort, c’est beaucoup de travail, sur des mois et des mois, cela vient peu à peu, rien d’inné

Oui, je sais bien que cela représente du travail et de la persévérance, en anerosless en particulier, mais tu ne peux nier que tu as une certaine facilité pour ce type de ‘travaux’. Je comparais surtout la difficulté qu’ont les nouveaux à parvenir à cet état de concentration et d’abandon avec masseur. Rien que le comprendre n’est pas aisé. Ça n’a pas été pour toi si je ne me trompe pas aussi difficile que pour certains, mais ça l’est devenu sans masseur. C’est ce que j’ai voulu dire avec cette phrase.
J’ai suivi avec attention ton évolution anerosless et j’ai bien vu qu’il t’a fallu du temps et de nombreux essais, mais je continue de penser que tu as des facilités dans ce domaine, alors j’imagine des personnes comme moi ou d’autres….

En tout cas, je suis content pour toi. Tu es désormais libre, libre de jouir du plaisir prostatique où et quand tu veux, c’est quand même formidable.