#27605
bzobzo
Participant

@Ch313

tu es un cas trop à part

pourtant je suis sûr qu’on a un certain nombre de points communs dans notre façon de fonctionner
et j’ai l’impression, maintenant que mes progrès en aneroless sont foudroyants,
de’aller dans ta direction
mais peut-être que je me trompe

tu dis que tu te sens entièrement en même temps masculin et féminin,
ce n’est pas, par exemple, contradictoire, je crois, avec ce que j’écris,
ce que je voulais dire quand j’écrivais que je ressentais une zone distinctement dans mon bassin comme masculine,
c’est que le féminin, les sensations du féminin, le plaisir du féminin,
étant tellement plus puissants, tellement plus envahissants,
que je me sentais essentiellement femme durant la séance
et que la seule zone où je sentais précisément encore le masculin à l’oeuvre en moi,
c’était dans la zone du bassin
mais tout cela, sans doute , est à relativiser,
sans doute est-il un peu partout,
même si je le sens moins du fait de la puissance du féminin
qui a tendance à occuper beaucoup plus de place,
j’essaierai d’y faire plus attention

À d’autres moments d’autres envies, d’être lui et lui sous la douche, qu’elle (je) les surprenne, qu’ils me prennent, lui devant et lui derrière. Les variations sont infinies, les vibromasseur ou womanizer peuvent être aussi maniés allègrement. Je ne compte plus les orgasmes.

J’invoque mes partenaires intimes pour qu’ils, elles m’apportent les plaisirs, et ils, elles ne se privent pas d’en jouir et donc moi aussi. Je ne cherche pas une sensation, elle vient de mon intérieur profond.

mais bon tu est vraiment trop à part, moi je suis déjà très content d’être capable de me faire l’amour,
alors faire intervenir suivant mes fantasmes toutes sortes d’autres participants,
ce n’est pas dans mes cordes,
tu sembles être capable de vivre dans ton corps tous tes fantasmes, tout ton imagination orienté vers le plaisir,
sans aucun frein, sans aucune limites

il y a effectivement des différences fondamentales là,
ce n’est pas du tout comme cela que je fonctionne,
ton imagination, tes fantasmes semblent avoir une capacité à s’incarner dans ton corps
et à te faire vivre des choses,
tout à fait remarquables, tout à fait à part

Tout d’abord l’envie, c’est pour moi primordial, elle peut venir à tout instant,

là par exemple, on est totalement d’accord, l’envie,
je dirai notre capacité à suivre notre désir en nous lâchant complètement

maintenant en aneroless, cela s’accroît de plus en plus chez moi,
j’arrive de plus en plus à vivre mes caresses
et le temps que je fasse ma première contraction et je suis déjà au bord de l’orgasme

l’autre jour, rien que d’avoir effleure mes tétons durs,
de les sentir se ployer sous mes doigts
et j’ai joui

sentir mon bassin bouger sous mes doigts, caresser mes flancs,
toutes ces actions sont ressenties de plus en plus fort

régulièrement même avec les doigts depuis quelques jours,
je frotte au passage les couilles,
enveloppe quelques instants mon sexe avec une main, le serre, le triture, le malaxe quelques instants,
cela dégage des ondes délicieuses qui viennent se joindre aux sensations prostatiques,
sans le faire durcir un instant,
je les fais contribuer au plaisir prostatique, c’est de la reconversion,
ils sont plus tout à fait au chômage