#27657
JieffeJieffe
Participant

Vanyfraiz,

C’est tout à fait juste ce que tu dis sur le plaisir masculin. Nous sommes conditionnés ainsi et le porno nous le confirme dès notre plus jeune âge.
J’ai découvert tardivement que je pouvais avoir du plaisir autrement que par mon sexe, par le biais de massage, de caresses, de tendresses, et j’en suis heureux, car certains ne le découvrent jamais. Il serait bien qu’il y ait de véritable cours d’éducation sexuelle qui iraient dans ce sens, en particulier pour nous les hommes, mais aussi pour vous les femmes, dans lesquels vous apprendriez que vous pouvez avoir du plaisir ou un orgasme rapide, vite fait, et que ce n’est pas mal, que vous ne croupirez pas en enfer pour ça. Comme cela ne se fait pas institutionellement, je pense que vous avez un grand rôle à jouer pour nous éduquer, pour notre bien mais aussi pour le vôtre.Il faut que le coq cesse de grimper sur la poule en lui plantant ses ergots dans le dos….

hors on est conditionné à « faire des bébés »

Oui, et l’empreinte de la religion…

Tout le corps est source de plaisir

On y revient. C’est typiquement féminin et c’est ce que j’écris plus haut, il faut que nous apprenions que notre bite n’est pas la seule partie de notre corps à être susceptible de nous procurer du plaisir.
Je vais te faire une confidence (oui, encore une 🙂 ). La plupart des filles, en tout cas pour celles que j’ai rencontrées, sont assez passives et nous laissent mener la danse. Cela ne favorise pas la découverte d’éventuelles zones érogènes autres que notre pénis. Nous sommes (en tout cas c’est mon cas) trop concentré sur ce que nous sommes en train de faire, à essayer de capter vos réactions, et recevons peu de caresses. Et lorsque c’est le cas, elles sont très souvent très ciblées.
En solo, j’aime me faire monter la pression, par des caresses justement. Je retarde le plus possible le moment d’atteindre l’objet de mon activité. Je commence bien souvent par les bras, rien à voir avec le sexe!!! Je regrette un peu de n’avoir jamais rencontré une partenaire qui fasse de même. Il en est de même pour la fellation. Les partenaires avec qui j’ai eu des relations (je ne suis pas James Dean et n’affiche pas un tableau de chasse de héros 🙂 ) se ‘jettent’ un peu sur mon organe. Bien sûr que c’est une caresse fort agréable, même pratiquée de la sorte, mais je rêve d’une partenaire qui me ferait demander ‘pitié’ sous ses caresses.
Le massage prostatique, sans masseur en particulier, est une bonne école pour ça il me semble. Tout le corps ou presque est en éveil. Bien sûr, la partie la plus en éveil est la partie du bas ventre, mais il étonnant de constater comme je ressens mes seins. Ben oui, c’est peut-être con à dire, et tu as très certainement pu lire de nombreux témoignages de mes comparses à ce sujet, mais je les sens, avec ou sans masseur d’ailleurs, avides de caresses, gorgés de désir. Un peu comme vous j’imagine?
Ce que je veux dire, c’est que la pratique du massage de la prostate ouvre des portes jusque la difficile d’accès pour nous.

car messieurs vous n’avez pas le monopole de la prostate 😉
Nous avons un équivalent

Et bien si, puisque c’est un équivalent :p

Donc c ‘est une expérience que je vais menée pour voir si en stimulant ces glandes en passant par la porte arrière, cela provoque aussi une éjaculation.
J’en reparlerai dans quelques temps.

J’espère bien, ça m’intéresse.

Ce que j’aime beaucoup dans vos discours, c’est l’ouverture d’esprit que vous avez et la reconnaissance de ces sensations que les femmes ont,de par vos propres expériences

Je pense qu’il faut être ouvert d’esprit pour tenter l’aventure du massage prostatique, être curieux et surtout vouloir découvrir autre chose que le plaisir que nous connaissons déjà. Et la reconnaissance, c’est peut-être aussi parce que nous aimerions y accéder, ou nous en approcher!

c’est super agréable de vous lire

Merci, c’est gentil. Ce n’est pas pour te renvoyer la pareille, mais tes témoignages me sont d’une grande utilité, et me font penser que tu as un très bon état d’esprit.