#27662
EpictureEpicture
Participant

Bonjour à tous !

Je reviens sur mon fil de discussion pour répondre aux posts de @Jieffe et @CH313 pour ne pas envahir celui de @BZO, et pour faire un petit point sur ma pratique.


@ch313
, il n’y a pas dans ce que tu décris une pratique musculaire qui aurait pu spécifiquement développer une certaine sensibilité, il faut bien l’admettre. Mais tu ne fais pas état non plus d’une vie sédentaire.

Donc, mais ça je le savais déjà, il ne suffit pas de se muscler. C’est bien d’une synergie entre muscles dont je pense qu’il est souhaitable qu’ils soient plutôt éveillés, concentration, et relaxation. Le yoga apporte, par la combinaison de ces trois éléments une pratique qui favorise l’apparition des sensations.


@jieffe
, le Pilate est bien ce que tu dis. Il y a aussi une dimension de concentration, mais pas de relaxation. Et je suis bien d’accord avec toi pour ce qui est de la concentration, mais ce n’est pas toujours facile pour moi, je suis constamment susceptible d’être dérangé. alors j’essaye de m’appuyer sur autre chose.

En fait, pendant mes séances, je ne me prends pas la tête : La plupart du temps, je la fais le soir, aux côtés de ma femme qui n’en sait rien.
Je dois, un peu comme CH313, faire attention de ne pas partir dans des tremblements erratiques, ou dans des gémissements incontrôlés, même si elle sait que cela m’arrive régulièrement, et que ça n’a rien d’inquiétant au contraire. Elle sait également que ma sensibilité se développe puisque je réagis aux moindres de ses caresses. Bien que je lui ai déjà dis que je mettais dans mon anus des objets de forme oblongue (Péridise) pour me masser l’anus, Elle n’a pas semble-t-il souhaité approfondir le sujet si j’ose dire. Il va falloir que je sois plus précis, et plus clair. Mais je doute qu’elle apprécie que des gémissements, ou des mouvements incontrôlés la réveille. D’autant plus qu’elle a actuellement des difficultés à dormir du fait d’une convalescence due à une opération.
Bref, à part ça, je mets un de mes anéros, et, parfois je m’endors avec, parfois se lancent instantanément des vagues de frissonnements intérieurs, qui jour après jour s’amplifient et s’étendent, parfois pas grand-chose. Toute la palette se décline, jour après jour. Je ne cherche pas à respirer d’une façon particulière, je ne cherche pas à bouger dans tous les sens ou faire du « do nothing », j’essaye juste de trouver la position, le mouvement intérieur, la pression, qui permettent un petit plus de sensation. Parfois ça se fait tout seul, parfois c’est quand je me tourne, parfois c’est quand je contracte, et parfois c’est quand je relâche, etc..
Il m’arrive aussi, après m’être endormi avec mon aneros, d’être réveillé dans la nuit et d’avoir de meilleures sensations encore. Ce sont des moments délicieux, mais ils se payent le lendemain car je suis très fatigué et je m’endors rapidement.

Le maximus trident semble bien me convenir, il est de loin celui qui me procure le plus de sensations désormais. Mais je continue à alterner avec PROGASM et PERIDISE, et j’ai repris également quelques séances d’e-stim, avec juste mon flexing flavio, qui est vraiment TOP. Il a juste la bonne taille, et vient stimuler pile poil au bon endroit.

Il m’a fallu plus d’un an pour trouver les outils qui me conviennent et qui finalement sont assez simples.

Je fais aussi en dehors de mon lit, beaucoup d’anerosless. Cela me provoque pleins de bonnes sensations, au bureau, dans la voiture, sur le canapé, etc… Là aussi je progresse peu à peu.

Le bain est également un lieu sympa pour jouer avec quelques toys en verre aux formes et aux couleurs variées.

Sans oublier le plaisir de porter dans la journée (pas tous les jours mais régulièrement), un plug anal, de type n’joy, v-ball, cobra, ou masseur prostatique modifié à ma sauce.

Je rappelle que, en novembre 2016, je n’avais jamais rien mis dans mon fondement, et que j’avais peur de devenir homosexuel !!! J’en souris maintenant quand je pense à tout ce à côté de quoi j’aurais pu passer.

Bises à vous tous