#27682
JieffeJieffe
Participant

Bonjour bzo,

c’est la ressentir en un endroit en particulier partout à la fois

C’est joli ça, ça me plait et ça me parle.

j’ai appris à reconnaître immédiatement la moindre tentative d’intervention de mon moi pensant,
c’est comme une grisaille paralysante, freinante, un voile délétère, qui envahit mon cerveau,
…. les ignorer royalement, il n’y a rien d’autre à faire qu’à les ignorer
même si le phénomène persiste,
continuez à rester en mouvement, à se faire l’amour comme si de rien n’était
et les sensations reviendront tôt ou tard dans toutes leur splendeur et leur puissance
et plutôt tôt, c’est presque devenu un automatisme chez moi,
comme de balayer d’un revers de ma main une mouche

De ma toute petite expérience, cela me semble très important ce que tu dis dans ce chapitre.