#27793
JieffeJieffe
Participant

Je vais te raconter une histoire Nicolas. IL y a plus de 10 ans de cela, je devais avoir à peu près ton âge, m’est venue un jour l’idée de me masturber, mais je voulais jouir comme une femme (ou au moins l’idée que j’en avais). Je ne connaissais rien à la prostate hors mis que c’était une maladie de vieux (désolé, mais c’est comme ça que l’on me l’avait vendu!!!). J’ai inséré un doigt ou deux dans mon anus. Je ne me souviens plus exactement comment je m’y suis pris, comment j’ai bougé mes doigts (aller retour, fouille méticuleuse…???) mais une chose est sûre, le mot d’ordre était pas touche au pénis. Et bien il est arrivé cet orgasme, surgit de je ne sais où, puissant, intense, sans éjaculation de mémoire. Mais quelque chose de renversant, bien plus fort qu’un orgasme classique.
Je n’ai jamais réussi à le reproduire, mais aujourd’hui je me dis qu’il y a de grandes chances qu’il s’agissait d’un orgasme prostatique, et je ne connaissais même pas cet organe. Il n’avait toutefois rien à voir avec ce que je vis en ce moment, mais pour l’époque et ne connaissant que ce que je connaissais, c’était tout de même renversant.
Tu auras compris le message, il n’est à mon sens nul besoin de la localiser ni d’en apprécier sa forme.
Tu devrais cesser de te focaliser sur cette recherche et te concentrer sur la pratique.
La pratique, la pratique, la pratique….