#27798
bzobzo
Participant

En revanche, je vais essayer les mains.

quand j’insiste sur l’utilisation des mains, j’espère que ça a été suffisamment clair,
je parle d’une utilisation sans aucune limitation, sans aucun contrainte, sans aucune réserve,
les gens habituellement s’en servent dans le massage prostatique
que pour se caresser, se chipoter les tétons
mais il y a tellement d’autres façons, les ongles pour griffer, les doigts pour pincer, tordre, presser,
je parle juste d’injections de petites doses de douleur,
ou du moins de sensations que stricto sensu, qu’on peut assimiler à de la douleur en théorie
mais je peux t’assurer qu’à peine effectuées, ces injections sont directement converties dans du plaisir,
et c’est très spécial comme sensations, exotiques, épicées
et cela énergise d’une façon incroyable notre séance

l’emploi des mains prend son essor, elles virevoltent sur notre corps,
elles s’épanouissent, nous épanouissent, épanouissent notre plaisir
deviennent des acteurs essentiels de notre séance

c’est un peu comme si on utilisait que 30% à 40% de leur potentiel
alors qu’il y a moyen d’en utiliser 100%
en quelques jours d’apprentissage et d’assimilation à notre pratique