#27836
AvatarEnvole
Participant

Rebonjour,
alors pour continuer mon récit de parcours sensuel de femme transgenre…
Mon adolescence, âge de naissance des désirs, a été émaillée de quelques aventures affectives sans lendemain, uniquement avec des jeunes filles : je n’ai jamais eu envie de garçons, jusqu’au moment où je me suis assumée femme. Rétrospectivement j’ai réalisé que je ne m’aimais pas en homme, et que je n’avais pas envie d’avoir une relation avec un homme dans cet aspect physique, parce que je ne me trouvais pas attrayante en garçon (j’ai toujours eu beaucoup de problème avec mon image, encore une fois jusqu’à ce que je m’assume femme). Par contre comme la relation hétérosexuelle est une norme sociale dominante, je la suivais pour faire comme tout le monde, et aussi aiguillée par le désir de connaître la fusion sensuelle. Mais d’une part, si les femmes m’attiraient par tous leurs artifices, vêtements, maquillage, etc, je voyais toute envie physique disparaître plus je m’approchais d’elles, c’était très étrange…Et en même temps, je n’avais aucun don pour leur donner envie d’avoir une relation sexuelle avec moi, je pense parce que ma féminité transparaissait déjà inconsciemment…D’ailleurs les garçons se moquaient souvent de moi, pour une certaine fragilité, une finesse d’âme, une gentillesse qu’ils trouvaient excessives pour un homme…
Finalement mes premières relations sexuelles, arrivées assez tard, la première avec une prostituée, la deuxième avec une jeune femme avec qui j’ai eu une petite aventure sentimentale, se sont terminées à chaque fois de la même façon : une absence dramatique d’érection, alors même que je désirais l’union des corps plus que tout. Par contre j’ai tout de suite découvert mon don pour le cunnilingus, que j’adore toujours…Et pour lequel il faut le dire je suis très douée, de l’avis des (rares) femmes à qui je l’ai pratiqué…Peut-être parce que je ressens intérieurement toutes les nuances du plaisir féminin…
Ces difficultés, en plus des difficultés à créer le rapprochement amoureux avec les femmes, m’ont rendue de plus en plus dubitative sur ma capacité à l’amour, alors que j’en avais très envie…Je passe sur toutes les péripéties…Je me souviens par contre d’avoir un jour rencontré une personne qui était passée maître dans l’art de se travestir en femme, et en discutant avec elle, j’avais compris que c’était l’expression d’un transgenrisme plus profond…J’étais sortie de cette conversation très interloquée, ne sachant vraiment qu’en penser…Comme si un océan inconnu se dévoilait à mes yeux…
Finalement, je rencontrai vers l’âge de 22 ans celle qui allait devenir mon épouse quelques années plus tard. Il se trouve qu’elle comme moi étions totalement inexpérimentées, et le temps qu’il nous a fallu pour construire une intimité nous a permis de nous rapprocher physiquement de façon progressive, donc de passer beaucoup de temps à ne rien faire de façon plus ou moins déshabillée dans un lit, et qu’un soir la chaleur des corps a réveillé mon organe génital masculin…Par la suite, ce fut une consommation frénétique pendant plusieurs années…Mais on ne peut pas dire que nous ayons développé un véritable langage amoureux, parce que nos relations sexuelles étaient très classiques…Par la suite elles se sont espacées, en raison du stress du travail, jusqu’à devenir assez épisodiques…De sa part à elle, une baisse d’envie due à la fatigue du travail, ainsi qu’à la naissance des enfants, et de ma part, une lassitude de plus en plus grande vis à vis de la faiblesse de notre expérience intérieure lors de nos rapports sexuels, ainsi que de leur espacement grandissant…Je peux dire qu’à cette époque je ressemblais à un mâle frustré entre deux âges…
Jusqu’à ce que je rentre dans un salon de massage chinois de mon quartier, appelons le la Lune Verte, tenu par la célèbre Elodie, un pseudo puisque cette dame parlait assez peu le français…Mais avait une connaissance et une maîtrise insoupçonnée de l’art ancestral du massage érotique…Je peux dire qu’Elodie a fait renaître la femme que je suis…Mais ça ce sera pour le prochain épisode !!!
Tout le meilleur à tout le monde 🙂
Naomi