#27842
bzobzo
Participant

hum, j’ai relu ce que j’ai écrit hier soir
et je ne suis pas satisfait de ce texte,
il faut que je le rectifie, il donne une fausse idée

d’abord, cette séance de hier soir
a été de loin la meilleure que j’ai vécue en aneroless dans mon lit,
je précise bien, dans mon lit

mais ces deux paragraphes ne sont pas exactes, déforment un peu ce qui s’est passé:

tout mon être engagé dans un acte sexuel
je me suis senti tellement totalement masculin, tellement totalement féminin,
je me suis senti en même temps
tellement plus aucun des deux et tellement les deux en même temps,
je les sentais tellement emmêlés à l’oeuvre en moi,
me suis senti tellement autonome et complet, me faisant l’amour

je me suis senti tellement comme deux se faisant l’amour,
deux qui ne formaient plus qu’un,
c’était prodigieux comme je me sentais me faire l’amour,
j’avais beau savoir que j’étais là tout seul dans mon lit,
je me sentais comme deux se faisant l’amour

alors je les ré-écrit:

j’ai senti tout mon être engagé, je me suis senti autonome et complet,
autonome et complet, me faisant l’amour, masculin et féminin emmêlés,
masculin et féminin totalement unis, masculin et féminin totalement engagés,
masculin et féminin voluptueusement déliés,
masculin et féminin voluptueusement liés

je me suis senti m’unir, oh comme je me suis senti m’unir!
j’étais comme en fusion,
j’étais comme en fusion à chaque instant

je me suis senti m’unir,
oui, cela pourrait résumer le mieux ce que j’ai ressenti,
je me suis senti m’unir,
je me suis senti m’unir,
je me suis senti m’unir

voilà, ainsi,
je crois que c’est plus juste, que cela correspond plus