#27851
bzobzo
Participant

Peu importe que tu te sentes comme un monstre de foire, ou comme tout autre chose. L’important est ce que tu ressens, ce que tu vis.

je connais cette sensation d’être monstre de foire, ça m’est aussi arrivé de la ressentir, dans des situations diverses, et parfois, souvent mêmes des situations où je prenais beaucoup de plaisir…J’en ai tiré la conclusion qu’il y a en nous aussi une petite part de jugement moral/hyperrationnel/socialement normé qui persiste, et de temps en temps remonte à la surface…

je me souviens de ce que @Ch313 avait écrit une fois, qu’il se demandait
s’il n’était pas hermaphrodite quelque part,
moi durant mes séances ces derniers jours,
je sens cela aussi du plus en plus en fait,
je me sens en même temps avoir des parties masculines en moi et des parties féminines,
beaucoup plus de parties féminines tout de même
et l’ensemble se met en mouvement durant la séance,
fait l’amour, c’est divin comme sensation
car c’est quelque chose que je vis dans ma chair,
que je vis et que je ressens totalement dans ma chair
ce n’est pas quelque chose d’abstrait

il faut dire, même en étant très ouvert d’esprit que c’est assez spécial,
c’est ce qui m’a frappé tout d’un coup ce matin, à quel point c’était spécial,
un truc de « freak » comme ils disent en anglais,
il faut être lucide, c’est tout de même quelque chose de ce genre,
le petit tour sexuel qu’on opère en soi-même