#27905
AndranerosAndraneros
Modérateur

le lâcher prise j’y ai du mal, je suis toujours en train de penser je n’arrive pas à « éteindre » ma pensée. 

Tu parles là de la concentration sur ton ressenti interne et de la mise à l’écart de tes pensées parasites. L’objectif est de te mettre en état de méditation dans lequel la perception des sensations en provenance de la zone anale et rectale occupent la totalité de ton esprit. @bzo le dit très bien ; tu ne dois pas t’interdire de penser mais laisser glisser les pensées parasite et ne garder en premier plan que ce que tu ressens autour de ta prostate. Tu peux faire ces exercices de méditation à tout moment en dehors de tes sessions pour t’entraîner. Peu à peu ça deviendra naturel et tu n’auras plus à forcer ni interdire quoi que ce soit.

concernant la respiration abdominale je vous avoue que j’ai du mal à saisir, de quelle manière procéder pour l’atteindre ?

Je te propose un exemple dans ce message, un autre dans ce sujet. Tu peux trouver d’autres explications accessibles en tapant « respiration abdominale » dans un moteur de recherche comme https://www.qwant.com :
https://www.bychouchouetloulou.com/respiration-abdominale-voici-la-technique-de-relaxation-en-4-etapes/
http://videos.doctissimo.fr/sante/medecines-douces/respiration-abdominale.html
https://www.fitnext.com/fr/conseils/sport/respiration-abdominale-muscler-abdos/
https://www.personal-sport-trainer.com/blog/respiration-abdominale/
https://www.richeetzen.com/la-respiration-abdominale-en-trois-etapes-faciles/
https://www.topsante.com/forme-bien-etre/relaxation/4-methodes-de-respiration-antistress-47257/(page)/6

J’aimerais également savoir comment êtes vous mentalement lors des séances ? Êtes vous réellement déconnecté ou vous focalisez vous sur quelques chose ?

Tu auras autant de réponses à ces questions que tu auras d’interlocuteurs. Chacun a un état d’esprit qui dépend de sa personnalité, de son expérience et des progrès qu’il a déjà faits dans la perception de son plaisir.

Plus tu es débutant, plus tu as tendance à « forcer » ton plaisir, à te mettre en tension, alors que la clé est de « recevoir » le plaisir procuré par la stimulation de la prostate. C’est pourquoi ignorer ton pénis, te détendre et te mettre « à l’écoute de ton corps » sont des étapes essentielles pour se mettre dans le bon état d’esprit. Cette attitude est plus naturelle et facile à tenir quand tu commences à percevoir les premières vagues de plaisir. Comme tu le constates, il peut être difficile de rester excité pendant cette phase. Un moyen de renforcer ton excitation est l’abstinence, l’absence d’éjaculation seulement, avant ta session. A toi de voir pendant combien de temps pour la plus grande efficacité.

Prend tes sessions comme tu prendrais des séances de méditation. Profite de l’organisation (préparation de ta chambre, hygiène, lubrification interne, lubrification du masseur, musique de relaxation…) de ta session pour te mettre dans le bon état d’esprit, comme si cette phase était l’échauffement avant l’exercice.

Dès que tu auras vécu tes premiers orgasmes prostatiques, tout deviendra instinctif, automatique. Tu ne te poseras plus de question. Tu seras naturellement focalisé sur ta nouvelle zone de plaisir, comme tu l’es aujourd’hui sur ton pénis (du moins je le suppose).

Si dans ce processus d’apprentissage, tu bloques sur un des aspects n’hésite pas, après avoir honnêtement essayé de résoudre ce problème, à le mettre provisoirement de côté pour continuer ta progression sur les autres aspects. IL sera toujours temps d’y revenir un peu plus tard quand tu maîtriseras mieux le reste.

Bon cheminement @youngboy.