#28014
bzobzo
Participant

j’aime tellement la tournure que prend ma pratique,
je m’y sens bien, elle me va de plus en plus comme un gant

toutes mes explorations semblent aboutir enfin en quelque chose de consistant
et qui fait sens,
par moments je dois dire je me demandais ce que je foutais,
fermer les yeux, ouvrir les yeux,
utiliser les mains autrement que pour se caresser,
les mains en coquille sur le sexe
ou encore assis sur l’autre main,
mes joujoux, mes gadgets comme je les appelle,
je me demandais si je m’égarais pas un peu de l’essentiel,
si j’en faisais pas un peu trop

mais non là je suis récompensé, tout a trouvé sa place, tout est bien en place
et je sens désormais une consistance dans ma pratique,
dans mes pratique devrais-je écrire
car j’ai à présent deux types de séances bien distinctes qui s’offrent à moi,
je peux varier du tout au tout en m’engageant dans
une séance 100% aneroless, rien que du homemade, pas de plastique, pas de silicone,
juste mon corps et mon mental et du 100% prostatique

d’un autre côté, j’ai à présent le choix aussi d’un autre type de séance
où je m’assois sur ma main droite, la paume épouse le globe de la fesse
et les doigts viennent se planter dans le fondement et autour dans la raie,
je continue les contractions mais j’ai en plus des tas de nouvelles sensations anales
qui viennent se mixer aux sensations prostatiques,
c’est assez irrésistible comme sensation de pénétration
avec la conjugaison des contractions et puis des doigts dans le fondement qui vont et qui viennent

pour encore plus enrichir la sensation,
j’y ajoute aussi de temps à autre la main en coquille sur le sexe,
ce matin j’ai beaucoup pratiqué ainsi,
la main pouvait rester de longues minutes sur le sexe sans problème,
aucune envie de se masturber venait perturber les ébats,
ni de raideur avancée du membre
qui signifierait qu’on s’achemine peu à peu vers une éjaculation

hier j’ai hésité, j’ai douté avec tous les joujoux mixés, utilisés dans la même séance,
c’est trop riche presque, difficile à gérer
alors que là, ainsi séparés tout est redevenu simple
et j’ai directement senti la pertinence de cette évolution
et à quel point c’était consistant