#28076
bzobzo
Participant

je sors là d’une petite séance d’une dizaine de minutes,
quelques doigts dans le cul, la paume sous la fesse

en comparaison à mon test il y a quelques heures avec masseur,
c’est la nuit et le jour,
ici je me mets immédiatement à gémir,
le plaisir est tellement intense,
j’en ai des étoiles de chaleur plein les yeux derrière mes paupières fermées

mon bassin ondule rythmiquement autour de ces doigts,
les contractions semblent vouloir les aspirer,
je sens mes muscles qui les happent, qui les pressent,
qui les enveloppent puis qui glissent lentement dessus,
délicieux frottement, cela provoque le feu, cela provoque de la lave,
cela provoque des frémissements dans tout mon corps,
déjà je jouis

avec cette houle lascive dans les hanches, on se sent éclore,
on se sent fleur sexuelle dans le vent,
on se sent vestale chevauchant,
on se sent cavalière émérite menant sa monture

les doigts restent des doigts,
mais la sensation d’être pénétré est quand même incroyable,
je me caresse lentement de l’autre main
mon buste est dressé comme dans le prolongement de cette sensation de pénétration,
j’ai adoptée la même courbure du tronc, légèrement vers l’arrière, bien redressé,
c’est comme une autoroute en moi,
les bolides démarrent les uns après les autres d’en bas
et remontent à toute vitesse à plein gaz jusqu’à mon cerveau

bondieu, j’ai plus besoin de rien, là,
j’ai tout ce qu’il me faut pour éprouver tout le plaisir du monde
jusqu’à la fin des temps