#28149
bzobzo
Participant

ers une sorte de « do nothing

très certainement pas, c’est tout le contraire,
le do nothing, c’est vraiment pas mon truc,
c’est une autre façon de pratiquer, qui n’est pas la mienne,
moi je me fais l’amour, j’ai une pratique dynamique,
je simule un acte sexuel avec moi-même,
les contractions sont ressentis comme un sexe me pénétrant,
j’ai le bassin qui bouge beaucoup, les mains qui parcourent tout mon corps
quand j’ai pas la main qui reste attardé près ou dans mon anus

non , ce que j’ai par contre, c’est que les effets sont de plus en plus forts
en en faisant de moins en moins
mais cela n’empêche pas que je continue d’avoir une pratique dynamique

ou le toucher delicat et leger de tes doigts est plus « productif » que le mouvement insistant d’un aneros.

euh, ce fil de mon journal, le prostatomane III est bien consacré uniquement à ma pratique aneroless,
cela fait belle lurette que je n’utilise plus de masseur

continues-tu a lubrifier ton anus ou ton rectum avec du beurre de karité par exemple ?

non, étant en aneroless, je ne me lubrifie plus

mais comme je l’ai écrit un peu plus haut, depuis que je mets la main dans la raie et les doigts dans le fondement
comme longuement décrit au-dessus,
j’utilise une crème vaginale, Saforelle, elle lubrifie aussi un peu au passage
mais c’est surtout parce que je sentais un peu d’irritation du aux doigts frottant les muqueuses

j’avais essayé avec mon lubrifiant du temps de ma pratique avec masseur
mais je n’avais pas du tout aimé, cela glisse trop,
mon fondement devenait une patinoire, une savonnette,
les doigts allaient et venaient trop facilement