#28175
bzobzo
Participant

Je pense que je suis revenu non loin de la paroi de verre, sans pour autant la franchir…

mais il manque encore le petit plus.

oui, c’est une étape qui peut durer et cela peut être frustrant
car on sent qu’il manque vraiment pas grand chose, qu’on y est presque,
d’où cette expression de « paroi de verre »
que j’utilise pour qualifier ce moment de notre progression,
on ressent comme une mince paroi invisible qui nous sépare de quelque chose,
on ne sait même pas exactement de quoi

chez moi aussi elle a duré des semaines malgré que je pratiquais tous les jours

au fond, ce qu’on ressent encore à ce stade,
c’est qu’on est encore un puceau prostatiquement parlant
et on voudrait perdre son pucelage

cette paroi mince que tu ressens, c’est ton pucelage
patience, jeune apprenti Jedi de la prostate,
un jour la force sera avec toi,
et tu manieras le sabre-laser du plaisir avec dextérité

bientôt tu seras prêt pour le grand saut, patience,
que la force de la Prostate soit avec toi