#28213
bzobzo
Participant

@Jieffe

J’ai repris tes messages pour essayer de comprendre pourquoi est ce qu’ils m’ont tant marqués. Ce n’est pas encore tout à fait clair, certainement des sentiments très enfouis chez moi, mais ça commence à prendre forme.

cela t’a tant marqué comme moi-même et quelques autres par ici, je pense tout spécialement à @ch313,
car nous sont engagés à peu près de la même manière dans la pratique du massage prostatique,
à savoir nous nous sommes aussi engagés dans la découverte du féminin en nous
et nous recherchons la possibilité d’éprouver le plaisir prostatique
par le truchement de ce féminin éveillé en nous,
chacun de nous à un stade plus ou moins avancé du processus

dès lors le parcours de Naomi nous parle tellement
parce qu’au fond on vit un peu la même expérience qu’elle
mais à un niveau beaucoup plus modeste,
à savoir faire émerger au grand jour ce féminin,
sauf que pour nous c’est juste le temps de la séance
mais c’est malgré tout aussi une longue lutte pour chacun de nous
sauf pour @ch313 qui est un peu spécial,
sans doute plus proche à bien des égards de toi, Naomi,
pour être capable d’éveiller ce féminin,
de le laisser s’exprimer le plus librement et sans tabous possible
de l’assumer pleinement le temps de la séance cela

pour Naomi bien sûr, cela va bien plus loin
et l’épreuve est autrement plus périlleuse et est un parcours autrement semé d’embûches
c’est une question de s’assumer dans la vie de tous les jours
face au regard des autres, de se faire accepter dans une société
où elle brave énormément de normes et de tabous,
chez elle, c’est une question de vie ou de mort

moi qui suis bien avancé là-dedans,
durant le temps de la séance, je me sens 100% femme
et me sens merveilleusement bien comme cela ,
libre dans mon corps et dans ma tête,
envahi de sensations tellement plus vastes
que ce que je ressens habituellement sexuellement

ce que personnellement je ressens vis à vis de toi, Naomi,
même si nous ne sommes jamais rencontrés
mais ce féminin en nous, tellement bouillonnant dans notre chair, tellement en éclosion,
même si chez moi ce n’est que le temps de mes séances,
c’est qu’il nous unit d’une façon étrange, fusionnelle presque, j’oserai écrire
j’espère que cela ne te gêne pas que j’écrive ce genre de mots
mais c’est comme cela que je le ressens,
c’est peut-être très naïf et ridiculement exalté de ma part

et toi aussi @Jieffe, je le sais bien,
tu cherches à vivre cette expérience
et c’est pour cela que Naomi te fascine et t’émeut tellement,
elle est à l’avant-pointe massivement de ce que plus modestement tu cherches à accomplir aussi en toi


@Envole
, Naomi

avec le G-Rider, tu as des enfants, tu as écris dans ton premier message,
donc tu sais te servir de ton sexe d’homme,
avec le G-Rider, tu dois t’en servir comme si c’était ton sexe
mais un sexe pénétrant qui va pénétrer en toi-même,
manie-le avec toute la dextérité dont tu es capable

c’est une sensation si énorme, si délicieuse,
tu manies un sexe turgescent , peu à peu tu oublieras qu’il est juste un bout de silicone
et tu l’enfonces en toi-même, dans ton vaginus comme tu l’appelles,
tu te fais l’amour avec,
imagine un peu tout ce que tu vas ressentir dans ton bassin comme cela,
la délicieuse ambivalence des sensations,
même si les sensations féminines seront nettement prévalentes

en même temps tu ressentiras la pénétration aux deux bouts, exquis, irrésistible,
tu te pénètres, tu t’enfonces dans ta propre chair
et tu sentiras la fougue de ton propre bassin à l’oeuvre avec un pénis bien dur
dans ton propre bassin accueillant, ouvert, en chaleur
la sensation de plénitude est totale,
un spectre extraordinaire de sensations dans tout le bassin,
un Amazone de sensations diverses et variés coulant entre nos jambes