#28272
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Naomi,

J’ai hâte également d’avoir ton retour sur le métal Wand. Certains ne tarissent pas d’éloge à son sujet.

Enfin, merci pour ce que tu écris dans le fait que ma présence soit bien accueillie par les autres membres du forum. J’en suis très heureuse, et j’avoue que ça me fait beaucoup de bien de croiser mes expériences avec les votres. En particulier ça me permet d’être encore plus claire dans ma tête sur qui je suis et ce que je veux. La façon dont vous abordez votre féminité me montre à la fois que je ne suis pas seule dans cette exploration d’un nouvel organe sexuel, mais aussi que mon transgenrisme est réel parce que ce n’est pas parce que vous explorez cette féminité que vous pensez être plus une femme qu’un homme. Finalement, plus je parle de sexualité avec vous, plus je vois ce qui en moi est femme mais n’est pas de l’ordre de la sexualité. Et ça me fait du bien parce que longtemps j’ai cru que mon transgenrisme mental était une construction qui s’était élaborée sur ma sexualité débordante, pour compléter l’expérience, introduire plus de fantasmes, voire combler une certaine solitude sexuelle due au fait que peu de gens rentrent dans ce type de sexualité…Mais aujourd’hui j’ai compris que ma personnalité est une personnalité de femme, je suis « câblée » comme ça, et ma sexualité la complète.

Je souhaitais réagir à ce passage, et abonder dans ton sens. Effectivement en ce qui me (nous?) concerne, nous cherchons à réveiller cette part féminine de nous uniquement dans le domaine de la sexualité. Je (nous) ne me sens pas femme au quotidien, mais il semblerait tout de même qu’une fois cette partie réveillée, elle ne se rendorme jamais tout à fait vraiment et s’exprime de temps en temps en d’autres moments que durant notre pratique. Ce qui peut-être pour toi une aubaine.
Ceci dit, et pour peut-être te rassurer sur un point, en ce qui me concerne, lorsque je lis tes écrits, il est clair que ce ne sont pas des récits d’hommes. Tu t’exprimes de façon radicalement différente de tout ce que j’ai pu lire sur ce forum jusqu’à présent, et cela fait maintenant trois ans que j’y traine (avec interruption).
Je t’invite à lire ma réponse au sujet de l’opposition féminin/ masculin. Lorsque je l’ai écrite, je pensais à toi, car je ressens chez toi au travers de tes écrits cette sensibilité particulière.
C’est ce que j’ai exprimé rapidement dans mon dernier message:

Ce que je trouve formidablement enrichissant dans les échanges avec toi, c’est ce point de vue féminin que tu apportes sur une pratique liée à un organe masculin

Voilà très chère Naomi ce que m’inspire entre autres tes écrits, et je pense vraiment, et souhaite sincèrement que la pratique du massage prostatique t’apporte cette quiétude et cette sérénité que je pense qu’il est capable de t’apporter. Je pense qu’il va renforcer cette féminité en toi, l’exacerber peut-être même, et te permettre de la vivre sereinement. Il l’a réveillée chez certains qui ne s’y attendaient absolument pas, et qui ne la recherchais même pas.

Je te souhaite de belles découvertes avec tes nouveaux jouets, tiens nous au courant, et surtout que cette pratique t’apporte tout le bien être que tu mérites.