#28357
bzobzo
Participant

Une bonne heure de plaisir intense. J’ai été obligé de mordre les draps, je me suis même mordu le bras pour ne pas crier, excellent. Le pire, c’est que le bougre ne voulait plus me lâcher. Je me souviens décider à un moment de mettre un terme à la séance, et le voilà qui se rappelle à mon bon souvenir. Il ne l’entendait pas de cette oreille. Et bien qu’à cela ne tienne, montre moi ce dont tu es capable.
Il a tenu ses promesses!

quand je disais qu’un masseur n’est pas l’autre…

il me semble que tu as commencé à décoller quand tu t’es mis au Junior
et là tu es monté au septième ciel, le fait d’avoir inauguré ton progasm
n’y est certainement pas étranger

enfin, cher ami, tu vas pouvoir goûter aux délices du plaisir prostatique à son plus haut niveau,
tu y es cette fois-ci

tu y es
mais cependant n’oublie pas,
il n’y pas de limite, il y a toujours moyen d’aller plus loin, plus haut,
plus d’intensité, plus de richesses et de diversités

maintenant tu dois apprendre à laisser le féminin prendre de plus en plus possession de toi
mais cela va venir,
tu es sur le bon chemin

bravo, bravo encore une fois,
je t’embrasse