#28373
bzobzo
Participant

je pratique les yeux ouverts ce soir,
sauf par moments où comme pour accompagner le plaisir,
je plonge à sa suite en moi-même fermant les paupières doucement,
fermant les paupières progressivement

je plonge à sa suite comme si c’était un dauphin qui m’avait fait signe,
je plonge à sa suite entraîné avec confiance,
je plonge à sa suite dans une onde chaude, dans une onde accueillante
m’abandonnant totalement,
je plonge à sa suite me laissant couler comme une pierre
dans ce miel tendre, dans ce miel chaud, dans ce miel frissonnant, dans ce miel frémissant
qui nous enveloppe, qui nous accueille, qui nous enlace de toutes parts

je plonge à sa suite comme entraîné vers des abysses quelques instants,
je plonge à sa suite comme entraîné vers une minuscule lumière
au milieu d’une immense obscurité,
je plonge à sa suite avec confiance, le temps est suspendu,
on est entre deux respirations

je pratique les yeux ouverts ce soir,
comme je me sens ouvert ainsi, comme je me sens offert ainsi,
il n’y a personne ainsi derrière ma peau,
je vais tout entièrement à la rencontre des doigts,
je vais tout entièrement à la rencontre des caresses,
je m’offre à moi-même comme je m’offrirai à un autre,
je m’offre à moi-même
comme je m’offrirai à un autre qui me désire, qui veut me prendre,
à un autre qui veut du plaisir avec moi

se faire l’amour,
pente délicieuse à gravir, pente délicieuse à explorer