#28490
AvatarCh313
Participant

C’est la traversée du désert
Ma libido est au fond des glaces de l’Antarctique
Je pratique quelques séances de temps en temps mais les conditions ne sont plus favorables. Je me lève plus tard, sinon elle m’en fait la remarque, elle se lève bien plutôt qu’avant ce qui réduit ma ‘fenêtre’ à peau de chagrin. J’abrège mes séances par une masturbation libératoire.
Pour changer un peu, je reprends l’usage de l’Helix. Sans grande conviction et le résultat est déplorable. Dès que j’ai de bonnes contractions, il s’expulse très rapidement.
Pour changer, j’ai pris le Progasme. Déception, j’obtiens le même résultat.
Je n’arrive pas au lâcher prise dont j’étais capable avant.
Pour compléter, mon corps me fait des misères.
Je viens de passer 24 heures aux urgences. Dans la nuit j’ai été pris par des tremblements importants et totalement incontrôlables pendant plus d’une heure et les pompiers m’ont emmené à l’hôpital. Les analyses de sang n’ont rien donné. Le test d’urine laisse à penser à une infection urinaire mais je n’ai pas les symptômes qui correspondent, pas de sensation de ‘brûlure’ en urinant. Peut-être s’agit-il d’un problème rénal ? Mais au scanner on ne détecte rien.
Depuis pas mal de temps, j’ai la sensation de quelque chose dans l’aine droite. Je dirais que la ‘tuyauterie’ n’est pas en place. Je consulte mon médecin. En fait j’ai une hernie inguinale. L’intestin grêle pouvant s’y coincer pourrait provoquer une occlusion intestinale. C’est peut-être ce qui vient d’arriver. Je le sens quand j’ai des contractions.
J’ai des examens à faire, mais il faudra sûrement opérer, il n’y a pas d’autres ‘réparations’ possible.
En attendant il faut éviter tout ce qui peut comprimer le bas ventre. . .
Me voilà encore plus déprimé qu’avant.
À plus