#28500
AvatarEnvole
Participant

Hello @Jieffe, merci pour ton message ! Prenons chaque jour le plaisir qu’il nous amène…Rien ne sert de brusquer ou presser les choses, et chacun.e trouve son évolution au moment où il ou elle a besoin… 🙂 Je te souhaite en tout cas beaucoup de plaisir dans ton cheminement !!!

Cette nuit
j’ai été quasiment réveillée par des sensations de plaisir dans mon entrejambe
je me suis appliquée à les diriger vers mon chakra sacré, vers mes seins, vers mes tétons, vers mon encéphale
à un moment j’ai senti le pénis se dégonfler
j’ai imaginé qu’il se rétractait jusqu’à ressembler à un clitoris
j’ai imaginé qu’il n’était plus qu’un tout petit clitoris, mais très dur, très sensible, qui envoyait beaucoup de plaisir à tout le reste du corps…
A un moment mes tous petits tétons étaient aussi très durs, très excités,
j’ai senti d’un coup à quel point les globes des seins me sont naturels
ils sont le lieu de ma générosité, j’ai eu envie qu’ils grossissent, qu’ils deviennent très ronds et bombés, comme dans les peintures du XVIIIème…
J’ai senti aussi que mes tétons étaient comme de toutes petites bouches qui étaient caressées par mon doigt comme des lèvres par une langue…
Je sentais beaucoup de plénitude, de bonheur dans mes seins…
Et en même temps dans le bas de mon corps, vers le ventre, et vers le point P, qui palpitait…
Je sentais aussi la peau autour de la hampe comme des grosses lèvres de vulve, je me suis rendue compte à quel point ces lèvres sont érogènes chez moi…
Je me suis souvenue aussi à quel point je m’invaginais à l’approche de l’amour, et pour la première fois de ma vie j’ai vécu ça comme une bonne chose, une chose cohérente avec ma personnalité de femme…Et j’ai senti mon vagin, comme un canal par devant, qui avait envie d’être empli d’un garçon…qui avait envie de s’ouvrir…Et là j’ai pensé à l’opération, j’ai pensé que c’était maintenant ce dont j’avais le plus envie…
Tout ceci c’était aussi grâce à cette personne bienveillante qui le matin précédent m’avait rassurée sur mon évolution…
Que c’est bon de temps en temps de se sentir bien avec soi-même, même si c’est un soi-même étrange…Un soi-même avec lequel il est complexe de se dire qu’on peut se sentir bien…Alors que c’est le cas en réalité. Mais il faut passer la barrière de l’étrange pour le comprendre…Etonnante leçon de vie, quand on a été élevée dans le respect de principe de la norme…

J’en étais là de mes pensées et des mes caresses, quand j’ai commencé à visualiser la femme astrale en moi, comme une constellation d’étoiles brillantes dans la nuit qui dessinent la femme qui est dans mon esprit, et qui est énergiquement posée, imprimée, sur mon corps…Une expérience de la transcendance / trans en danse 🙂

Bonne journée 🙂

Naomi