#28506
AndranerosAndraneros
Modérateur

@ch313 comme @bzo et @jieffe je suis désolé de lire ce message qui décrit une situation dans laquelle tout va contre vos souhaits et dont nombre d’éléments échappent à votre contrôle. Le dernier souci que vous mentionnez :

En fait j’ai une hernie inguinale…

peut être l’occasion de prendre du recul, de mettre provisoirement entre parenthèses votre quête du plaisir prostatique et d’une relation de couple plus intime. Dans certaines circonstances accepter de « perdre » quelques courtes semaines permet de retrouver l’énergie nécessaire aux évolutions qui enrichiront votre vie. Ce qui est important c’est de ne pas devenir prisonnier d’une spirale négative. Prendre du recul est le meilleur moyen d’avancer, en l’absence d’un choc exogène.

J’ai des examens à faire, mais il faudra sûrement opérer, il n’y a pas d’autres ‘réparations’ possible.
En attendant il faut éviter tout ce qui peut comprimer le bas ventre…

J’ai traversé une situation identique. Dans mon cas l’opération a été minime, les suites désagréables se sont limitées à une gêne causée pendant quelques semaines par la présence de la plaque de silicone mise en place pour renforcer la paroi abdominale et pendant un peu plus longtemps par une perte partielle de sensibilité au toucher de la zone, qui a disparu complètement en quelques mois. Ce dernier point m’avait fort inquiété, ce n’est finalement qu’un mauvais souvenir.

Cette opération est l’occasion de prendre du recul pendant pendant trois ou quatre semaines. Soignez vous bien. Demain est un autre jour. Bon cheminement @ch313.