#28524
bzobzo
Participant

Que c’est bon de temps en temps de se sentir bien avec soi-même, même si c’est un soi-même étrange…Un soi-même avec lequel il est complexe de se dire qu’on peut se sentir bien…Alors que c’est le cas en réalité. Mais il faut passer la barrière de l’étrange pour le comprendre…

chère Naomi, comme ces phrases me parlent.
Je ne vis bien sûr pas la même situation que toi,
cependant durant la séance une femme éclot aussi en moi, monte à l’air libre, joue librement avec mon corps
comme si c’était le sien

et c’est là que ces phrases résonnent en moi, me rappellent les barrières que j’ai du faire sauter,
tous les tabous que j’ai du terrasser pour en arriver là,
certes personne ne me voit, personne n’est témoin de ce que je vis durant la séance,
c’est bien sûr sans commune mesure avec ce que tu dois affronter, à quoi tu dois faire face

mais néanmoins, à mon échelle, j’ai vécu ces types d’épreuves que tu évoques,
pour vivre ce que je vis dorénavant durant mes séances,

j’ai du passer la barrière de l’étrange

tellement vrai