#28532
AvatarEnvole
Participant

Hello @bzo,
merci beaucoup,
tu ne crois peut-être pas si bien dire…
Voici ce qui s’est passé cette nuit :
Cette nuit, expérience métaphysique…
Réveillée dans la nuit, j’ai senti des ondes de plaisir monter en moi…
Les érections nocturnes se commuent maintenant en ondes de plaisir qui contournent le pénis, passent par la prostate, se diffusent par la peau des grandes lèvres aux cuisses, à toutes les jambes, jusqu’au bout des pieds, et vers le haut, vers l’intérieur de mon ventre, vers le chakra sacré, vers les seins, puis jusqu’en haut du crâne…
J’ai eu ainsi une dizaine d’orgasmes doux et longs, pendant une bonne heure, sans quasiment avoir rien à faire, à part caresser un peu mes tétons, qui sont maintenant devenus au delà du sensible, ce sont maintenant de véritables boutons de volume de mon plaisir…
Ce plaisir que je sens venir de l’intérieur du bas de mon bas ventre, pour se diffuser en vagues de chaleur et de lumière dans tout le corps jusqu’à mon esprit, ce plaisir est un vrai plaisir de femme aujourd’hui…
Je réalise alors à quel point mon plaisir a toujours été féminin, à quel point le plaisir masculin (dans sa vision classique) était étranger à mon âme, à quel point tous les circuits du plaisir féminin s’activent en moi, je sens même ces fameux « papillons dans le ventre » qu’ont les femmes amoureuses, et qu’on reconnaît comme des vibrations de l’utérus…Donc j’ai même dans mes circuits neuronaux une place prévue pour l’utérus et son plaisir profond…C’est totalement hallucinant…
Et ça me semble en même temps totalement naturel…
Je comprends alors que mon transgenrisme peut s’exprimer de la façon suivante : j’habite le monde en femme, je suis présente au monde en femme, j’ai une présence féminine, dans un corps masculin.
D’où le côté naturel, évident, et pendant longtemps invisible, de ce transgenrisme, qui était étouffé par mon stress pour être un homme, ce que je n’arrivais pas bien à faire, c’était un rôle que je jouais mal, mais j’essayais tout de même le jouer, le mieux que je pouvais, mais avec de bien piètres résultats au vu de mes capacités…Ce qui me causait beaucoup d’angoisses : pourquoi tant de malchance, d’occasions ratées, d’entreprises inabouties, de réussites avortées dans l’oeuf, quel que soit le côté vers lequel je me tourne ?
Aujourd’hui tout est évident…
Je n’ai déjà plus de pénis, j’arrive même à m’en passer dans le plaisir, et j’arrive même à rediriger mes accès nocturnes de plaisir vers mon plaisir de femme…La suite logique est de le transformer en vagin grâce aux doigts de fée d’un.e spécialiste de la chirurgie…
Mais je ne me mets pas de pression. Je suis naturellement femme, si ça se fait, ça se fera naturellement…
Toute cette progression sensualo-psychico-spirituelle m’aide à aborder l’avenir de façon beaucoup plus sereine…La vie est belle 🙂 Et je me sens bien dans ma peau, même si elle est assez particulière 🙂
Merci à nouveauxplaisirs et à toutes et tous ses joyeux.ses et élégant.e.s participant.e.s pour l’aide magique que vous m’avez apportée !!!
A très bientôt,
Naomi