#28645
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Je suis avec grand intérêt votre conversation qui me passionne. Je ne saurais rien rajouter de plus que ce qui est écrit dans cette conversation. Le plaisir prostatique ne nous transforme pas en femme, en homo ou en quoi que ce soit d’autres, il nous révèle simplement à nous mêmes. Il fait ressortir notre véritable nature enfouie sous le poids de l’éducation, de la morale, religieuse ou sociale, des codes…etc. Il me semble qu’Anéveil l’a également exprimé.

C’est ce que je comprends au travers de tes récits Naomi, et j’en suis vraiment très heureux pour toi. Si cette révélation peut être optionnelle chez nous, elle me semble capitale chez toi, pour ton bien être.

Je te souhaite de tout cœur de continuer de t’épanouir, et de plus en plus.