#28655
JieffeJieffe
Participant

presque un rapport de vieux grognard blasé qui a fait toutes les campagnes du plaisir…

Ouhla, pas blasé du tout, mais pas du tout…
Je sais qu’il me reste plein de choses à découvrir, et que je ne suis qu’au début du chemin que je vois se perdre à l’horizon.

Ah ça oui, ça fait du bien.

Ma technique évolue peu je pense. En fait je suis (ou devient) un véritable adepte du laisser faire. Je ne dis pas dans le rien faire mais dans le laisser faire (let do). Mon corps, mes mains, mes hanches, mes jambes sont en pilotage automatique. Quelques fois je bouge peu, quelque fois je bouge beaucoup, mais c’est le plaisir qui commande.
Je me suis aperçu que lorsque je fais quelque chose consciemment, caresses, mouvements…etc, le plaisir s’éloigne. Lorsque je laisse faire, je fais ce qu’il faut au bon moment et le plaisir croît.

L’évolution est curieuse. Il y a quelques temps, bouger mon bassin me procurait beaucoup de plaisir et pouvait déclencher des orgasmes, ce n’est plus le cas. Cela m’emmène toujours du plaisir, mais ne me déclenche plus d’orgasme. Je pense que c’est passager. C’est pourquoi je laisse faire, cela m’apporte d’excellents résultats.

Il en est de même pour le féminin. J’ai mentionné il y a peu cette sensation de vaginus qui a un peu disparu ces derniers temps, tout comme mes tétons qui devenaient de plus en plus sensibles. Il y a quelques temps je pouvais les caresser et j’avais presque l’impression d’avoir des seins. C’est moins le cas aujourd’hui, bien que cela revienne de temps en temps.

Mais je pense que tout ça est passager. Je pense qu’il y a pas mal de choses qui se mettent en place en ce moment, et que devant la charge de travail mon esprit soit contraint de prioriser…

Mais non bzo, je suis loin d’être blasé, et plutôt impatient de lire la suite de l’aventure 🙂

Je passe vraiment d’excellents moments.