#28659
EpictureEpicture
Participant

Bonjour à tous !

À mesure que mon espace grandit, mes sensations progressent. J’associe de plus en plus ma femme dans ma pratique, ce qui libère mon esprit. Non qu’elle participe à chacune de mes sessions, mais elle sait de plus en plus clairement ce que je fais. Par ailleurs, nous passons des moments de plus en plus inversés, où je suis « passif », ou disons plutôt que je m’en remet à elle. De son côté elle est plus active. Cela lui convient bien, et moi je réagis de plus en plus comme ce que je pense être une réaction féminine. J’utilise cette idée de féminin plus pour faciliter la compréhension de mes lecteurs, que par conviction de la similitude de mes sensations à celles d’une femme. En fait je n’en sais rien. Mais mon corps ondule, se cambre, ma respiration se fait plus bruyante, et les spasmes appellent toujours plus de stimulation.
Pour l’instant, les sessions à deux se font anerosless. Peut- être un jour se feront-elles avec stimulateur !!?

De plus, en parallèle de mes sessions le soir :
1) j’ai réduit considérablement l’utilisation d’un plug en journée. Ce n’est pas l’envie qui manque, mais je préfère conserver l’excitation, et ne pas anesthésier la zone avant les sessions, du coup je me stimule à vide, ce qui donne des résultats prometteurs, et accroit l’excitation.
2) les périodes sans masturbation s’allongent. J’en ai moins envie qu’avant.
3) je m’applique plus à la respiration, qui provoque un mouvement de va et vient du masseur. Cela provoque plus de réponses de mon corps. Un dialogue s’instaure entre lui et moi, la connexion s’approfondi, Je lui envoie des signes, et il me répond par des vagues de plaisir qui parfois s’intensifient.
4) Le matin, quand j’ai du temps, et que je me suis endormi avec le masseur, je file à la douche, et j’utilise un stimulateur manuel en verre avec des anneaux en périphérie. Mon corps se cambre et ma croupe se tend vers l’arrière, Je dois me retenir de crier tellement l’appui sur la prostate que je sens très distinctement , me fait vibrer littéralement de plaisir. Mais bon tout ça c’est pas du massage conventionnel, mais que c’est bon ! Je dis ça parce que semble-t-il, seul le massage « conventionnel » conduit au super O. Il n’y guère que @BZO pour venir témoigner du contraire.

Ce qui est incroyable, c’est que malgré toutes les similitudes, chacun trouve son propre cheminement. De même que nous savons tous parler, aucun n’a la même voix.

Bon cheminement à tous !