#28671
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Je voudrais vous faire part d’une réflexion qui m’est venue à l’esprit ce matin alors que je réfléchissais à cette notion de vaginus évoquée par Naomi. Je pense que si je l’ai ressentie, c’est parce que le point de départ du plaisir prostatique et la prostate justement, et où se situe la prostate???? Je pense approximativement à la place du vagin. J’ai ressenti cette sensation de vaginus lors d’une séance, parce que je ne ressentais pas le plaisir dans mon anus, ni dans mon rectum. Je ne sais pas si je suis très clair, mais grossièrement, mon anus me semblait étranger au plaisir que j’éprouvais, et pourtant c’est par lui que je passe. Si ce n’est pas dans mon anus, pas dans mon rectum, pas dans mon pénis, où est ce donc???? Le vaginus s’est naturellement imposé.
C’est peut-être pour cette raison que nous associons le plaisir prostatique et le plaisir féminin, parce qu’il est très intérieur, pratiquement au même endroit que chez nos amies, loin de ce que nous connaissons en tant qu’hommes.
Je ne sais pas si cela vous évoque quelque chose ou si j’enfonce des portes ouvertes???
Je tenais toutefois à le consigner ici 🙂

je plaisantais bien sûr

J’avais compris bzo 🙂
Oui, mon exposé devait un peu faire compte rendu formel, mais je voulais faire un point, mais rapidement, ce que je n’ai pas réussi à faire 🙂

c’est extraordinaire quand on y pense,
il y a quelques semaines, tu semblais destiné à rester sur le bord de la route du plaisir prostatique,
il y a toujours une frange de gens qui malgré leur bonne volonté et leur patience,
n’y arrivent pas
et finissent par laisser tomber, dépité, déçu, frustré

mais non, tu t’es accroché et tu as su te façonner ton propre destin dans notre pratique

Merci de le souligner bzo, que cela puisse servir à d’autres.

tu es en territoire inconnu où tout peut arriver

Et bien je suis prêt à l’explorer et à me lancer dans toutes les aventure qui se présenteront.

la magie ne fait que commencer

Je le ressens aussi comme ça, et j’ai hâte de découvrir ce qui se cache derrière.

@epicture

« je suis parti dans la stratosphère »
Si je comprends bien ce que tu as écrit, après, tu n’es pas parti, tu as été emporté.
Tu t’es laissé emporté dans une autre dimension.

C’était surtout une expression, mais oui, c’est ça, il faut se laisser emporté. Ce n’est pas si évident que ça. Je pensais déjà m’abandonner il y a quelques temps, mais ce n’était pas le cas, et je pense qu’il me reste du chemin o faire encore dans ce domaine.

Je suis content pour toi, que les choses prennent ainsi de la consistance. Bravo !

Merci Epicture.