#28730
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Oui Epicture, c’est offert de bon cœur, profites 🙂
Et oui, je te confirme, ça vaut le coup de persévérer.

@bzo

crier, hurler si l’envie t’en prend,
et il te prend déjà

AH oui, ça me prend déjà. Je l’ai déjà évoqué par le passé, mais là ça se précise, et ça devient de plus en plus difficile à retenir. Le problème est qu’il y a une enfant à la maison, et les cris de jouissance ne me semblent pas appropriés. IL va ma falloir aller dormir à l’hôtel bientôt….

j’adore m’entendre gémir, crier, râler, c’est très excitant,

Et bien ça, je ne connais pas encore, mais il est vrai que ces cris restent bloqués dans ma gorge. D’une part cela me demande des efforts et de l’énergie, et cela me demande également de conserver un certain contrôle, alors que je pense qu’il me serait très bénéfique de le perdre complètement, ce contrôle.
Mais bon, c’est déjà quelque chose à vivre, une grande chance.

@Andraneros

tu es aspiré dans une monstrueuse spirale orgasmique. Tu sembles passer par une phase de progression exponentielle

Je ne sais pas et j’ai toujours la crainte de m’asseoir dans des certitudes par peur de les perdre. Mais oui, on peut dire qu’en ce moment ça marche bien pour moi en ce moment de ce côté là. J’ai l’impression que la progression se fait par à coup. Il me semble franchir un palier, y rester un petit moment, puis franchir de nouveau un palier. C’est un peu de cette façon que je vois ma progression depuis la création de ce journal.
Mais c’est génial.

Tu semblais encore sous le coup de l’urgence ce matin pour nous offrir ton témoignage

Oui, c’est exactement ça 🙂
Bon, pas pour le café, je n’avais rien pour écrire sous la main, mais dès que ça a été le cas, j’ai pris 2 mn pour vous écrire.

Tu décris ce moment comme si ton orgasme était déjà en toi avant même la première stimulation

Je ne sais pas, mais il ne m’a même pas laissé le temps… de rien en fait. Pas de relaxation, pas de respiration, pas de contractions volontaires. Un petit peu effectivement comme si mon corps n’attendait plus que le masseur pour jouir. Avec le recul, cela me fait penser à ces scènes de cinéma dans lesquelles un homme a rendez vous avec une femme, premier rendez vous. il arrive avec des fleurs, pense qu’il va y avoir toute une phase de séduction. IL a peut-être même préparé son discours, et sitôt qu’elle lui ouvre la porte, elle se jette sur lui pour faire l’amour.
Et bien, c’est un peu ça, il n’y a pas eu de discours hier soir. Viens ici et baise moi…. 🙂
Hier j’ai écrit que dès mon réveil j’ai eu envie de faire une séance le soir. Cette envie ne m’a pas quitté de la journée. Ceci explique certainement cela.
Comme j’ai expliqué également mon manque de libido, et son timide retour que je sens poindre, j’ai remarqué que les séances sont bien meilleures lorsque j’ai envie que lorsque je les fais dans un but d’entraînement. Mais ces séances d’entraînement ont été absolument nécessaires, et le seront peut-être encore. Je pense que c’est grâce à elle que ma libido revient, avec elle des séances meilleures et plus fréquentes et donc une meilleure libido.
Un cercle vertueux en quelque sorte.

Mais j’ai l’impression que tes orgasmes « normaux » qui ont suivi étaient en fait au niveau, voire au dessus, de tes précédents orgasmes « exceptionnels »

Oui, sans aucun doute. Au moins autant, sinon plus.
Une excellent séance, d’une heure vingt sans arrêt… qu’en j’y pense….

Et tu dis que tu aurais pu continuer si tu l’avais voulu

Je pense, je n’en suis pas certain, mais j’étais vraiment épuisé, comblé. Tu vois ce que je veux dire? Allongé sur le lit, tentant de reprendre mon souffle, les bras en croix à regarder le plafond et à me demander ce qu’il venait de se passer.

la phase d’imprégnation intensive porte ses fruits

Oui, sans aucun doute Andraneros. Je l’ai écrit un peu plus haut. Et je vais conserver ces séances d’entraînement si besoin.

Il est possible qu’une telle succession d’orgasmes profonds te fasse travailler des muscles qui n’ont pas (encore) l’habitude de subir de tels efforts,

Oui, ça je te confirme que mes muscles travaillent, et en particulier les abdominaux. Je n’ai pas à me plaindre de ce côté là (je ne dis pas que je suis Schwarzy non plus), mais ça fait un petit moment qu’ils n’ont pas travaillé comme ça. Je connais bien les courbatures, qui surviennent en général 24h après et atteignent leur apothéose après 48h. Mais elles ne m’empêcheront pas de pratiquer si je le souhaite. Je te tiendrai au courant, je trouverai ça drôle.

Une dernière chose que je n’ai pas précisé, c’est que je n’ai pas eu d’érection pendant les dernières séances (mais j’en ai eu en dehors, rassurez vous!! ). C’est juste une information pour les nouveaux qui passerait par là.

Je vous remercie pour vos gentils messages, qui me font toujours plaisir. 🙏