#28749
bzobzo
Participant

je me suis levé ce matin en chantonnant et en dansant,
j’avais déjà été bien occupé au lit,
beaucoup de choses délicieuses s’y étaient passées, très encourageantes, très excitantes

aussi je me levais en m’envoyant des « good morning, good morning » chantonnés
rythmés par des déhanchements et des balancements,
avec ma bite et mes couilles de leur côté effectuant
aussi leur petit solo dansé, joyeux,
je le remarquai, regardais vers le bas, voyait le coquin entre mes jambes se balancer,
il se dressa immédiatement fièrement, gorgé de sang en un temps record,
pointa vers le plafond quelques instants avant de retrouver sa consistance habituelle pendouillant
tandis que je continuais mon chemin

je me suis établi un business plan prostatique pour les mois à venir,
cela m’a rempli d’enthousiasme
et je me suis senti léger,
paré si tout va bien comme prévu, dans un avenir proche
de pied en cap pour les années à venir, question plaisirs et orgasmes

il me manque encore du rewiring au lit, je crois,
mais j’ai été surpris par extraordinaire liberté de mouvements, de positionnements qu’on a
dès qu’on se retrouve à l’horizontale sur un matelas

j’avais la sensation d’être un grand fauve qu’on remet dans son environnement naturel
après en été resté éloigné pendant un long laps de temps,
je suis un peu intimidé par cette sensation de liberté totale de gestes,
directement mes hanches ont pris une amplitude de va et vient
tandis que je me caressais, que j’appliquais des contractions
et que ma main au cul, la paume à plat sur la fesse,
participait délicieusement à l’éveil des sensations

je sentais que désormais j’avais quelque chose techniquement de suffisamment au point,
de suffisamment consistant pour être capable en aneroless aussi
d’avoir des séances de longue durée au lit
mais les sensations étaient encore timides, le moteur tardait à se mettre en route, à s’emballer,
je crois qu’il me manque encore du rewiring dans ses positions à l’horizontale,
j’avais vraiment l’impression
qu’autant il est complet dans les positions assises et les positions debout
que j’adopte dans mes micro-séances,
autant il y a encore un effort à faire, un effort et de la patience

mes quelques timides essais il y a quelques jours pour utiliser à nouveau un masseur,
j’ai compris ce matin aussi, soldés par un échec total,
s’expliquent, par une perte complète du rewiring avec masseur,
c’est pour cela que j’avais la sensation d’avoir un objet mort, dépourvu de vie,
bougeant dans mon fondement

je pris donc des décisions, établi un business plan prostatique en plusieurs points,
j’ai déjà mes micro-séances en position debout ou assisse
que je maîtrise bien désormais , obtenant des sensations riches , intenses et variées,
un plaisir épanouissant, vibrant

dans un premier temps, je vais y ajouter des séances au lit
sur de plus longues durées, cela me manque, cela m’a manqué
et désormais je suis armé techniquement
pour être capable d’en avoir à nouveau,
je vais refaire à partir d’aujourd’hui, au moins quinze à trente minutes chaque jour,
jusqu’à ce que ma pratique au lit, soit lancée aussi

dans un second temps, je vais refaire des séances avec masseur,
j’ai une boîte avec une douzaine de g-rider
qui ne demandent qu’à retrouver mon fondement lubrifié et à me faire vibrer,
je vais les utiliser à nouveau, ainsi que les nouveaux joujoux en métal qui vont arriver de Chine,
toutes les façons d’obtenir du plaisir avec la prostate sans les mains,
je veux pouvoir m’en servir
pour avoir une pratique aussi riche et aussi variée que possible,
avoir le plus possible de cordes prostatiques à mon arc

voici les bonnes résolutions et les bonnes découvertes
qui m’ont tellement mis de bonne humeur

en attendant je vais remettre une culotte ce matin chez moi
car si je reste complètement nu, c’est une invitation constante à la débauche
et j’ai des tas de tâches domestiques qui se sont accumulées,
il faut que je m’y mette et que j’oublie au moins pour trois, quatre heures le plaisir prostatique

alors je me rhabille un peu,
quelque chose sur les fesses et le sexe, une culotte quoi!
un peu comme on met une ceinture de chasteté,
va-t-il tenir toute la matinée, le @bzo,
sans s’envoyer en l’air et se donner du plaisir?
arf…

bonjour à tous, je vous embrasse