#28806
bzobzo
Participant

quand on y pense, c’est assez miraculeux

je veux dire qu’avec une pratique quotidienne au long cours comme la mienne,
certains jours on trouve tout cela tellement naturel, tellement aller de soi,
mais quand on y pense

là à midi au boulot, dans la petite salle de gym où il n’y a jamais un chat à par moi,
je ne me gêne pas bien sûr, sur le tapis entre quelques exercices de respiration yoga,
je m’offre du plaisir, des petites séances délicieuses

mais vraiment quand je réalise ce que je suis en train de faire là, d’obtenir là
plusieurs minutes d’un plaisir intense, d’un plaisir d’une qualité inouïe,
tout le corps, j’aime à employer cette expression de feu doux,
oui tout mon corps empli d’un feu doux, un feu doux, frémissant et soyeux,
c’est quelque chose de tout à fait extraordinaire quand on y pense,
là tout seul, sans accessoires, sans rien,
juste quelques mouvements du corps, quelques contractions, quelques caresses
et puis le mental et mes abysses

je dirai cela à quelqu’un qui ne connait rien de notre pratique,
en admettant qu’elle ne soit pas choquée au plus haut point,
cette personne me prendrait pour un martien,
les martiens doivent se donner du plaisir comme cela

c’est presque un numéro de cirque,
une petite séance comme cela,
un numéro de cirque érotique,
cela ne me gêne aucunement,
c’est juste une constatation

il est bon de se rappeler à quel point
notre pratique est particulière,
à quel point aussi miraculeusement puissante, riche et unique,