#28816
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @Happy Elis,

je n’ai rien ressenti et je ne l’ai pas laissé me branler et je n’ai pas éjaculé…

C’était une excellente idée qui ne pouvait que renforcer ton excitation pour ta séance nocturne, sous réserve que ton attitude n’ait pas eu d’effets négatifs sur ton expérience de l’après-midi.

Je considère cette séance comme la première depuis que j’applique la méthode à la lettre

C’est une attitude très courageuse que d’accepter de te remettre en cause sur une activité aussi intime. C’est aussi la preuve d’une belle humilité et d’une grande application. Tes futures expériences orgasmiques seront méritées.

on devrait parler aussi de la méconnaissance de la prostate chez les hommes…

Je dirais même on devrait parler beaucoup plus souvent de la prostate comme organe de plaisir au lieu de n’en parler que comme source de cancer.

Surtout j’ai compris pourquoi ça ne sert à rien de forcer sur les contraction anales ou rectales… Tout simplement parce que l’aneros est déjà entrain de frôler voir de toucher la prostate dans sa position neutre et la contraction pousse la prostate juste un peu plus vers l’aneros… maintenant que je comprends les sensations et comment l’aneros se positionne en se couchant sur la paroi où se situe la prostate ; ça ne sert littéralement à rien de forcer puisqu’elle se touche ou se caresse déjà…

Tu as parfaitement compris le principe de fonctionnement des masseurs prostatiques Aneros.

Je ne me suis pas inondé de fantasmes cette fois-ci j’ai laisser faire les chose et mon corps a quand même bander lol…

C’est exactement l’esprit d’une bonne session. Comme dit @adam en conclusion de ses tests, je mets 5 / 5 et je recommande ta méthode !

mais je vais déjà réussir a avoir un orgasme ou mieux plusieurs a la suite avant de chipoter lol… et oui adam et andraneros…

Pour être sûr de bien comprendre, nous dis-tu bien que tu as vécu tes premiers orgasmes prostatiques ou plutôt que tu sens que tu vas les vivre bientôt ? Dans le premier cas c’est formidable. Dans le second c’est formidable aussi même si nous devons patienter un peu.

les contraction anales légères associées à une respiration profonde suffisent amplement… …mon ventre se lève et se creuse et le masseur bouge et je sens la caresse du masseur… des mini-sensations de plaisir qui me font bander et plus le temps passe, plus les vibrations commencent dans mon anus et ma prostate, voire le dessous de mon cul… ma bite a vibré aussi mais plus comme avant… oui j’ai bandé une bonne dizaine de fois et débandé aussi mais ça n’avait pas d’importance…

Tu nous décris parfaitement une session type de massage prostatique avec un Aneros. Là aussi ça vaut 5 / 5. Tu es au centre de la voie qui te mènera vers le super O’. Il te reste, maintenant que tu as compris tout ce qu’il y avait à comprendre, à pratiquer, pratiquer encore, toujours pratiquer pour que tout ce à quoi tu penses aujourd’hui pendant ta session devienne naturel, automatique, instinctif. Peu à peu tu n’auras plus qu’à te concentrer sur ton plaisir, qu’à t’ouvrir à ton plaisir pour le laisser monter, monter jusqu’à ce qu’il te submerge. Plus tu peux te concentrer sur tes sensations, sur ton plaisir, plus il gagne en intensité, plus tu dois te détendre et t’ouvrir pour lui laisser la place de s’amplifier encore…

peut être que je réinvente le fil à couper le beurre ou l’eau [chaude] tiède mais je me suis surpris à comprendre ça lol donc pourquoi pas partager…

Tu as parfaitement raison de partager ta découverte. Ça te permet d’abord de l’enraciner dans ton esprit et je suis sûr que d’autres débutants sont heureux de lire que ta méthode produit d’excellentes sensations, dont ils pourront eux aussi bénéficier en l’appliquant.
Ta difficulté à ressentir si ça vibrait ou si ça bougeait ou si ça se gonflait est caractéristique d’une sensation nouvelle et suffisamment intense pour être perturbante. C’est excellent parce que malgré cette difficulté tu as su accepter tes sensations et les vivre dans le plaisir.

Agréable pour une première VRAIE session… l’énergie de la libido que j’avais au début de la séance n’était plus la même a la fin…je me suis senti vidé et excité en même temps…
Je me suis coucheé sous la couette nu en gardant mon aneros en place ce qui m’a permis de continuer quelques stimulations en fantasmant franchement ; eh oui j’ai bien bandé et mon aneros était assez agréable avec moi mais pas d’éjaculation… pas besoin… pas frustré car c’est la première session…

Je suis heureux de lire que ce que tu appelles ta première vraie session t’ait procuré tant de satisfaction. Le massage de la prostate a bien sûr des effets sur la vessie. C’est normal d’avoir envie d’uriner, c’est même un signe caractéristique du bon fonctionnement du masseur. Pour limiter cet effet, prend soin d’aller aux toilettes avant ta session, tout en sachant que cette précaution ne t’empêchera peut-être pas de devoir recommencer pendant ta sessions.

Merci de nous faire un témoignage aussi précis. Bon cheminement @Happy Elis.