#28826
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Happy Ellis,

Je pense que c’est une très bonne attitude que tu as adopté là.

j’abandonnerai le chronomètre (sauf pour au moins m’assurer que j’ai pris le temps de me relaxer… pour détendre les muscle du corps

Là encore, je ne suis pas certain que le chronomètre soit nécessaire. 20 mn sont conseillées dans le traité (de mémoire), mais c’est très personnel. Certain n’auront besoin que de 2 mn, d’autres d’1h. Je pense que tu devrais te faire plus confiance et écouter ton corps. À ce sujet, la relaxation, je comprends et suis d’accord avec ce que tu dis, à savoir qu’elle est nécessaire pour ressentir au mieux la caresse du masseur, mais j’aurais tendance à rester prudent. Je rejoins un peu bzo qui pense qu’elle n’est non seulement pas nécessaire, mais peut-être contre productive. Il faut conserver une certaine excitation, et la relaxation profonde chez moi ne me mène qu’au sommeil.
Je pense que cette phase est très personnelle et doit être adaptée. Je me relaxe un fois le masseur inséré, mais quelques minutes pas plus. En fait je me ‘pose’ plus que je me relaxe. Je m’étends, respire profondément, détend mes muscles et concentre mon attention sur ce que je ressens dans mon corps tout entier dans un premier temps, puis sur ma zone pelvienne. Cele me suffit pour le moment et me convient bien. À toi de trouver ce qui te convient le mieux.

j’ai l’impression de repartir sur des base saine
mais je ne chercherai plus l’éjaculation mais les sensation et je n’ai pas étais déçu…
je suis a l’écoute de mon corps et j’arrête de me battre avec lui et de vouloir lui dire ce qu’il doit faire
chaque jour suffit sa récompense
maintenant je suis plus serein et rassurer

Je le pense aussi. Je pense vraiment que tu as adopté une excellent attitude.

j’ai décider d’arrêter de blâmer les autres pour mes échec
de ne pas blâmer l’anéros qui serait trop court ou trop long…
de ne pas blâmer ma prostate qui serait anormal ou malade (oui je suis hypocondriaque)
c’est moi le problème
autant être conscient que je n’ai pas était à la hauteur
comme un ptit coq qui pense tout savoir

Attention toutefois de ne pas te flageller. Tu n’es pas un problème, et tu n’es pas non plus ‘pas à la hauteur’. Tu débute juste, tu es en période d’apprentissage, et comme dans tout apprentissage, quel qu’il soit, il y a des périodes de doute, d’erreur, de succès. Oui tu as fait des erreurs, comme nous tous, et tu en feras d’autre. Ce qui est important, c’est de s’en apercevoir et de les corriger. C’est la base de l’apprentissage et c’est uniquement de cette façon que tu trouveras ton propre chemin. Ne te flagelle pas avec un bouquet d’orties fraîches, ton attitude est tout à fait normale, avec un point extrêmement positif, c’est que très vite tu t’es rendu compte que tu prenais un mauvais chemin, et tu as très vite rectifier ta route. Alors non, tu es loin d’être aussi nul que ce que tes écrits laissent paraître. Ce serait même plutôt le contraire. L’échec de l’accès à l’orgasme prostatique peut avoir à mon sens deux causes: une méthode mal adaptée, ce qui a été ton cas et que tu as corrigé, et l’impatience. Le réveil de la prostate et du cerveau qui doit traduire les signaux perçus par du plaisir et des orgasmes est un processus plus ou moins long selon les individus. Cela ne se fait pas en un jour, et même avec une bonne méthode, cela peut prendre du temps. Quoi qu’il en soit, tu seras peut-être emmené dans l’avenir à modifier encore ta méthode. Cela ne veut pas dire que tu fais mal aujourd’hui, cela signifie que tu trouveras encore mieux plus tard.

Dans mon cas personnel, ce n’est pas l’outil le problème mais celui qui le manie
j’arrivai a me tromper

Ce n’est pas ton cas personnel, c’est le cas de tout débutant. C’est tout à fait normal.

Je suis tout à fait d’accord avec tous tes points positifs. Il te faut toutefois rester prudent et humble, et ne pas hésiter à remettre en question ce que tu dis avoir compris (les bases de ton corps, la méthodologie..), ce que tu as su très bien faire jusqu’à maintenant. Il se peut qu’au fur et à mesure de ton avancement, certaines de tes certitudes soient remises en cause. Il faut l’accepter, c’est tout à fait normal. Il se peut aussi que ce ne soit pas le cas.

je me demande si la pénétration anal va trop stimuler la prostate

Je n’en ai aucune idée, mais je serais tenté de dire que non. Tout dépend de ce que tu appelles assez active. Si c’est plusieurs fois dans la journée, je dirais que c’est possible. Si c’est quelques fois dans la semaine, je dirais que non.

je suis pas loin de lui donner un prénom… Gary

T’inquiètes, tu n’es pas le seul. Moi j’ai Lulu, Junior, et la grosse Berta ou la grosse Lulu. Bzo c’est (était) Carabosse…

Bon cheminement Happy Ellis, tu me sembles vraiment bien parti.