#28879
AndranerosAndraneros
Modérateur

Vous dites @epicture :

La définition de l’orgasme, bien que cela soit une notion très personnelle, n’est pas évidente. En comparaison de ce qui se profile à l’horizon, je ne suis pas certain que l’on puisse comparer cela à un orgasme éjaculatoire…
quand on en a, on le sait, il n’y a plus de doute, je le sais aussi. Cependant, il y a des degrés, des paliers, des puissances différentes. A partir de quand on peut qualifier cela d’un orgasme, d’un mini o, d’un super o ou je ne sais quoi d’autre, là, je n’en sais rien, ça devient assez personnel. 

Tu dis @bzo :

si vous doutez que vous avez eu un orgasme, c’est que vous n’en avez pas eu…
mini O, maxi O, super O, beaucoup d’O sous les ponts, c’est un peu ridicule tout cela, ce type de catégorisation

Je suis tout à fait d’accord avec vous deux. Mais ce vocabulaire répond à un besoin au moins pédagogique. La source moderne du massage prostatique pour la jouissance extrême est dans le wiki Aneros :

Definition
Super-O is an abbreviation of « super orgasm, » a term coined by Aneros user Brian Mayfield for an orgasm that steps out of the normal frame of reference. A Super-O is an overwhelmingly strong non-ejaculatory orgasm that may involve: durations of minutes at a time; full-body orgasmic waves of pleasure; intense pleasure throughout the pelvic region, particularly the prostate, rectum and surrounding muscles; loss of a sense of reality; strong emotional responses; flashes of color (optical activity in the brain); large muscle contractions; a strong sense of ejaculation (with no emission); protracted involuntary vocalizations, roars or screams; pleasant convulsions; pronounced deep or staccato pelvic thrusting or writhing; a sense of soulful release and relief; a sense of self-redefinition; and, an energized feeling immediately following orgasm and being ready for more (as opposed to post-ejaculation lethargy).

Traduction
Définition
Super O’ est l’abbréviation de « super orgasme », une expression inventée par Brian Mayfield pour désigner un orgasme qui sort du cadre normal de référence. Un super O’ est un orgasme sans éjaculation extêmement intense qui peut impliquer :
• des durées de plusieurs minutes à la fois,
• des vagues de plaisir orgasmique qui se répandent dans tout le corps,
• un plaisir intense qui envahit toute la région pelvienne, particulièrement la prostate, le rectum et les muscles tout autour,
• une perte du sens de la réalité,
• des réponses émotionnelles fortes,
• des éclairs de couleur (activité optique du cerveau),
• des contractions musculaires étendues,
• une forte sensation d’éjaculation (sans émission),
• de longues vocalisations incontrôlées, des rugissements ou des hurlements,
• des convulsions agréables,
• des poussées ou des contorsions pelviennes très profondes ou saccadées,
• un sens de soulagement émotionnel et d’allègement,
• un sens de redéfinition personnelle,
• un sentiment d’excitation immédiatement après l’orgasme et d’être disponible pour encore plus (contrairement à la léthargie post-éjaculatoire).
Fin de traduction

En d’autres endroits il est dit que l’orgasme prostatique n’a pas une forme unique mais se présente comme une continuité de sensations de la plus légère à la plus intense. C’est sur ce point qu’il me paraît important d’aider les débutants à comprendre ces premiers signes d’un plaisir interne différent, souvent difficiles à percevoir, presque toujours exclus de la dynamique orgasmique et à les accepter comme les premiers stades de leurs futurs orgasmes.

Présenter une échelle de progression aide les débutants à orienter leurs efforts et est aussi très utile pour encourager les modestes, les timides et les pessimistes à prendre conscience de leurs progrès et à poursuivre leur cheminement. Je rappelle le glossaire proposé par @adam derrière ce lien.

Le tout est de ne pas se mettre au service d’un dogme mais à celui de la personne qui fait l’effort de demander de l’aide. Bon cheminement à tous.